Temps de lecture estimé : 2 minutes
Mercredi soir, l’association Safe (St Maarten/St Martin Alliance for Equality) a organisé la projection privée du film Musical Chairs de Susan Seidelman.

Projeté pour la première fois lors du festival de Woodstock, en septembre 2011, le film Musical Chairs – à ne pas confondre avec le film français Les chaises musicales sorti l’an dernier – est une romance articulée autour d’un couple de la Grosse pomme qui participe à un concours de danse en fauteuil roulant. Totalement éclipsée à sa sortie par le blockbuster Hunger Games, cette réalisation de l’américaine Susan Seidelman n’aura séduit que très peu de spectateurs aux USA, son unique pays de distribution. Nominé en 2012 aux Fred and Adele Astaire Awards, à New York, dans la catégorie Long métrage exceptionnel, Musical Chairs verra la récompense lui échapper au profit de The Artist, film cinq fois oscarisé la même année.
Plus de 5 ans après sa sortie et en présence de sa productrice, Janet Carrus, Musical Chairs a pourtant reçu un bon accueil de la part du public saint-martinois. Plus d’une centaine d’invités s’étaient déplacés dans la salle obscure de Sandy Ground et en sont ressortis totalement conquis par la pellicule. Parmi ces spectateurs triés sur le volet, on pouvait notamment reconnaître des élus de la Collectivité, certains présidents de clubs services, mais aussi des membres d’associations locales. Outre le problème de la mobilité réduite, Lysanne Charles-Arrindell, présidente de Safe, souligne qu’à travers ses personnages, Musical Chairs aborde également « les problèmes liés aux discriminations sociales et sexuelles. »
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.