Temps de lecture estimé : 2 minutes
Une vingtaine de jeunes filles ont répondu à l’appel de Cassandra Fleming, initiatrice du séminaire « Planting Coralitas » destiné aux 15 – 25 ans. 

Du 12 au 15 août, la maison du Conseil de quartier n°5 accueillait ces journées de rencontre destinées à répondre aux préoccupations des jeunes femmes d’aujourd’hui. L’étudiante en sociologie, qui avait pris cette jolie initiative, n’en revient toujours pas du succès rencontré par un événement qu’elle a monté elle-même de toutes pièces, sans avoir demandé le soutien des pouvoirs publics : « les filles auraient souhaité que le séminaire se poursuive plus longtemps, elles ne voulaient pas nous lâcher, il y a eu vraiment de très beaux moments ». Les participantes, venues de tous les quartiers y compris pour certaines, du côté hollandais, ont en effet pu évoquer quantité de sujets dans une intimité toute féminine où la parole a pu facilement se libérer car les discussions étaient menées en « local english ». « Elles étaient prêtes à travailler, à découvrir, à partager leurs expériences » relate Cassandra qui, face à ce succès, envisage déjà une deuxième édition. Les discussions et ateliers qui ont passionné les jeunes filles concernaient surtout le développement personnel : « elles ont beaucoup réagi sur la nécessité de travailler sur soi, sur leur responsabilité personnelle dans leur évolution de femmes, sur l’introspection. Cela a suscité beaucoup d’émotion, mais c’était très positif ».
Planting Coralitas, qui a créé des liens et ouvert le dialogue, se prolonge sur la page Facebook du même nom : « nous allons ainsi garder le contact et pouvoir attirer de nouvelles personnes » explique Cassandra, qui souhaite « ne pas les lâcher ».
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.