Temps de lecture estimé : 6 minutes
Certes différée à cause des récents événements météorologiques, la visite de rentrée du recteur de l’académie de Guadeloupe, Camille Galap, s’est déroulée mercredi et jeudi à Saint-Martin.
 
 

« Il est important qu’on soit présent dans cette période de rentrée scolaire pour annoncer un certain nombre de choses aux collègues et leur rappeler l’ambition pour cette année scolaire 2015-2016 d’une part et d’autre part pour les féliciter des progrès réalisés et du travail effectué l’année dernière » a déclaré le recteur Galap, qui par ailleurs n’a pas manqué de souligner l’évolution positive des résultats au DNB et au baccalauréat. « On progresse, on se rapproche de la moyenne nationale. Maintenant l’objectif, c’est de dépasser cette moyenne nationale. Tout le monde doit prendre conscience des enjeux pour que tous les élèves soient placés dans un parcours de réussite allant de la maternelle au post-bac. »
 
LE PLAN NUMÉRIQUE EN MARCHE
Pour aider justement les élèves sur le chemin de la réussite, les tablettes numériques font leur apparition au collège. Quatre établissements sont concernés par cette mesure sur l’ensemble de l’Académie, dont un à Saint-Martin. S’il convient de saluer cette avancée pédagogique et technologique, la question du financement se pose. Le collège de Quartier d’Orléans a été retenu dans les collèges connectés.
«Evidemment, ils auront un apport financier pour obtenir du matériel, notamment des tablettes financées par l’Etat et les collectivités locales. Les collectivités ont été associées dans l’élaboration des dossiers pour être retenues comme collège connecté. Au-delà de l’aspect technique et matériel, c’est toute la formation par le numérique qu’il faut considérer. » Seules les classes de 5ème de ces quatre établissements seront concernées cette année. « L’objectif est de monter en puissance et d’élargir ce dispositif à d’autres collèges. Cela nécessite un travail progressif. Le plan numérique n’est pas un plan sur 2015-2016, c’est un plan pluriannuel. »
 
SORTIR DE LA « PRIMAIRISATION » DU CYCLE 1
Si la réforme des collèges est en marche mais ne sera effective qu’à la rentrée 2016-2017, des nouveaux programmes entrent en vigueur dès cette année en maternelle. « L’objectif est de sortir de la «primairisation» de l’enseignement en maternelle ». En d’autres termes : aborder des notions avec l’élève pour conforter ses compétences avant son entrée dans le cycle 2. Le recteur d’académie se fait plus précis.
« Le temps de la maternelle, cette tranche d’âge entre 3 et 6 ans, est une période importante, délicate, particulière. On a constaté qu’il y avait un certain nombre de manques et notamment l’aspect ludique pour les apprentissages qui n’était pas suffisamment développé et de pouvoir le réintroduire pour que les enfants aient envie d’aller à l’école, envie d’apprendre, lire, écrire, compter et être sûr que quand ils arrivent à la fin de la maternelle le continuum du cycle 2 soit tout naturel et que les enfants puissent continuer à progresser. »
 
VERS DES CLASSES BILINGUES DÈS LE CP
Entre la forte présence du français et du créole sur le « continent guadeloupéen » et celle du français et de l’anglais à Saint-Martin, l’académie de Guadeloupe est directement concernée par le développement des classes bilingues. Si le projet n’est pas encore d’actualité dans les classes de maternelle, il pourrait se développer à court terme à partir du CP.
« Il y a tout un travail qui sera fait en amont l’apprentissage. Tous les apprentissages liés au langage, qui sont vus à la maternelle, seront prolongés. On tiendra compte des évaluations des élèves du premier degré et on verra comment les choses peuvent progresser. Mais il ne faut pas s’attendre à une généralisation des classes bilingues. Par contre, ce que je trouve intéressant dans notre académie, ce sont les compétences existantes ici à Saint-Martin qu’on pourra certainement capitaliser pour les déployer dans l’académie, sur le continent. »
 

 
La rentrée s’est bien passée
 
Mardi et mercredi matin, près de 10 000 élèves ont repris le chemin de l’école à Saint-Martin. A celles et ceux qui découvraient le monde de l’Ecole, ainsi qu’aux plus grands qui n’en étaient pas à leur première rentrée, le Saint Martin’s Week souhaite une excellente année scolaire. Une année 2015-2016, si possible, placée sous le signe de la réussite, mais surtout du respect et de la tolérance.
 

 
Daniel Gibbs souhaite une « excellente rentrée scolaire à tous »
 
Le député de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin, président de l’Union pour la Démocratie, souhaite une bonne rentrée aux enfants, parents et enseignants des îles du Nord, non sans rappeler les fondements de l’école de la République. 
 
 » Excellente rentrée scolaire à tous ! L’année scolaire 2015-2016 est lancée et elle s’annonce pleine de défis. Après les vacances nous sommes prêts à les relever en dépassant l’appréhension du retour à l’école et au travail ! Aux plus jeunes, le plaisir de retrouver leurs camarades: car la scolarité ce n’est pas une contrainte, c’est avant tout une chance.
 Entrons donc avec détermination dans cette rentrée, afin que le travail puisse se poursuivre grâce au corps professoral et les personnels scolaires. Je salue encore une fois l’accompagnement mené par nos chers professeurs et l’implication qui les caractérise. Ce sont eux qui forment la jeunesse de nos îles. Une grande partie de notre population de Saint-Martin souffre malheureusement d’illettrisme, j’en suis conscient. Cette problématique doit faire l’objet de toutes nos attentions, et c’est dès le plus jeune âge que nos enseignants doivent veiller à ce qu’aucun enfant ne soit mis à l’écart. Nos territoires ultramarins ont aussi des atouts à faire valoir dans le domaine de l’éducation. L’apprentissage soutenu de plusieurs langues dès le plus jeune âge, dans un environnement éminemment multiculturel, est une des spécificités de nos îles. Il faut le mettre en avant !
 La rentrée scolaire, c’est aussi l’occasion de rappeler notre engagement au quotidien pour que l’école ne soit pas seulement le lieu de transmission des savoirs, mais le sanctuaire de nos valeurs républicaines. C’est sur ses bancs que se forment les citoyens de demain. Faire progresser l’éducation sur nos îles, c’est faire progresser notre communauté. Je tiens à adresser à tous les enfants, les parents et les enseignants de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin tous mes vœux les plus chaleureux pour cette rentrée 2015-2016 ».
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.