Temps de lecture estimé : 2 minutes
Mercredi dernier, au centre culturel de Sandy Ground, l’association Sandy Ground on the Move a présenté ses 30 nouveaux salariés au cours d’un déjeuner.
 
 

En présence de l’équipe responsable de l’accompagnement socio-professionnel et des partenaires de l’association (l’Etat, la Collectivité, le Pôle emploi, l’ACED, Initiative Saint-Martin), ces trente nouvelles recrues, embauchées en contrat aidé, ont été mises à l’honneur. Lewis, 22 ans, fait justement partie de ses nouvelles recrues. Le jeune homme a entendu parler de ce dispositif par une amie et a tout de suite été déposé son dossier à Sandy Ground. Désormais, il est agent des plateaux sportifs. « Je vais notamment entretenir le ‘field’ du stade Alberic Richard mais aussi faire de la maintenance sur les autres terrains. Tout dépendra de ce qu’aura décidé le chef de chantier. C’est bien quand on ne travaille pas toujours au même endroit ». Les hommes sont donc affectés à des travaux d’entretien des espaces verts tandis que les dames sont chargées de la sécurité des enfants aux abords des écoles. Cette expérience professionnelle durera au maximum 24 mois. « Ce n’est pas la première fois que nous menons ce genre d’action », précise Georges Richardson, le président de Sandy Ground on the Move. « Nous le faisons depuis 2010. Ce n’est pas évident pour nos jeunes de trouver du travail à Saint-Martin. Avec l’association, nous les sortons de la rue, nous les aidons à se former et à préparer leur avenir. Nous essayons de leur donner toutes les possibilités pour qu’ils puissent ensuite mettre leurs projets en place. » L’association Sandy Ground on the Move compte actuellement 52 jeunes salariés.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.