Temps de lecture estimé : 2 minutes
3000 étudiants ultramarins se sont rendus au Campus Outre-mer, samedi 5 septembre dernier dans les Jardins de la rue Oudinot. 
 
 
 

Cette première édition du Campus Outre-mer était inaugurée par la ministre George Pau-Langevin, en présence d’élus ultramarins dont l’ancien ministre Victorin Lurel. La journée s’est déroulée dans une ambiance festive et studieuse à la fois. Chaque année 25.000 étudiants ultramarins quittent leur territoire pour venir étudier dans l’Hexagone, et parmi eux 10.000 boursiers. Par cette initiative, la ministre des Outre-mer a souhaité faciliter les échanges entre les étudiants primo-arrivants, les étudiants déjà installés dans l’hexagone et l’ensemble des acteurs de la vie étudiante, afin de pallier les problématiques d’intégration. Les associations estudiantines, telles que Pelicarus de Saint-Martin, les délégations ultramarines et les principaux acteurs publics et privés ont été ainsi appelés à contribuer à cette première édition.
Le village d’information, les ateliers participatifs et le prix des Trois Océans qui a récompensé 6 étudiants des Outre-mer au parcours prometteur (dont une jeune saint-martinoise, Fosta Lalanne, diplômée d’un master en stratégie territoriale et urbain à Sciences Pô) ont représenté les temps forts de cette première édition. L’artiste compositeur saint-martinois, Arnell Menelik, qui n’en est pas moins étudiant en préparation d’un MBA en développement de projets évènementiels, a distillé ses précieux conseils aux jeunes présents. Des personnalités politiques à l’instar de la Garde des Sceaux Christiane Taubira ont offert un prix de 1000 euros et un ordinateur portable aux six lauréats de la journée.
Par sa présence, la Maison de Saint-Martin a marqué son soutien à l’association Pelicarus avec un stand au sein du Campus. C’est dans un esprit d’équipe que les deux organismes ont pu recevoir une vingtaine de jeunes saint-martinois ainsi que quelques parents de l’île qui souhaitaient trouver un soutien dans l’Hexagone.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.