Temps de lecture estimé : 5 minutes
 
Dès jeudi la Collectivité démarre les travaux visant à matérialiser la zone bleue, qui limitera le stationnement à 1 heure 30 dans le centre-ville dès novembre. 
 
 

Voilà un vieux projet qui prend forme après des années de tergiversations. Il était acté le 5 mai dernier par la Collectivité et doit se concrétiser au démarrage de la saison touristique. A compter de la mi-novembre, il faudra changer ses habitudes. Afin de favoriser la rotation du stationnement, 450 places de parking situées sur les artères du centre-ville (lire par ailleurs) vont passer en zone bleue. Le stationnement y sera donc réglementé et limité à 1 heure 30 entre 8 heures et 18 heures, tous les jours sauf dimanches et jours fériés. Ceci, afin de réguler l’occupation des places de parking, à l’image de ce qui se fait dans toutes les villes de France. La Collectivité annonce débuter les travaux de marquage au sol de la zone bleue dès ce jeudi. Pendant un mois et demi, les services techniques vont donc s’adonner à de la peinture et à la pose de panneaux de signalisation
Dans la zone bleue, les conducteurs souhaitant garer leur véhicule seront tenus d’utiliser un disque de contrôle de la durée de stationnement. « Ce disque devra être apposé en évidence à l’avant du véhicule en stationnement sans que le personnel affecté à la surveillance de la voie publique ait à s’engager sur la chaussée pour le lire » précise la communication de la Collectivité. L’objet permettra ainsi de faire apparaître l’heure d’arrivée, donc l’heure limite de stationnement. La zone bleue sera signalée par des panneaux en entrée de zone et de rues. A noter que le montant des contraventions relatives au non respect des règles de stationnement est de 17 €. La Police territoriale sera sensée veiller au grain et le cas échéant, punir les contrevenants.
 
Redynamiser Marigot

En forçant la rotation continue des stationnements de véhicules, la Collectivité entend booster l’activité de Marigot. « La création d’une zone bleue de stationnement est la première mesure initiée par la présidente Hanson et son équipe dans le cadre de la redynamisation du centre-ville » stipule la communication de la Collectivité. Cette nouvelle règle doit donc permettre aux touristes et aux résidents de se garer plus facilement en évitant de tourner en rond pendant de longues minutes avant, pour certains, d’abandonner la partie. D’autant qu’aucune dérogation n’est prévue pour le moment : les personnes qui travaillent dans Marigot devront apprendre à fonctionner autrement puisqu’il sera impossible de laisser son véhicule garé une journée entière devant son bureau ou sa boutique. Mais pour ceux qui habitent dans le centre-ville, ça ne sera sans doute pas simple tous les jours.
La Collectivité annonce la mise en place de navettes entre le parking de l’Office de tourisme et celui de Galisbay. Ce dernier, qui avait été construit en 2011 et comporte 240 places de stationnement, était depuis lors resté désespérément vide. Il devrait donc trouver enfin tout sons sens, mais il reste encore à connaître la fréquence et l’amplitude horaire de ce nouveau service de navettes. Quant à la sécurité du centre-ville, espérons qu’elle sera enfin garantie car à la tombée de la nuit, mieux vaut parfois avoir garé son véhicule à proximité.
 
450 places de parking en zone bleue
 
Seront concernées par la zone bleue les stationnements suivants :
– les places du Boulevard de France du numéro 1 jusqu’à la rue des pêcheurs,
– toutes les places de la rue de la République,
– toutes les places de la rue de la Liberté,
– toutes les places de la rue du Général de Gaulle,
– toutes les places de la rue Saint-James,
– toutes les places de la rue du président Kennedy,
– toutes les places de la rue Victor Maurasse,
– toutes les places de la rue de l’hôtel de ville
Comment se procurer le disque de contrôle ?
Le disque de stationnement sera mis à la disposition des administrés à raison d’un par foyer à titre gratuit. Tout disque supplémentaire sera facturé 1€ auprès des services de la Collectivité. Les disques ont été commandés et devraient arriver sur le territoire début novembre, annonce la COM.
 
 
Des commerçants plutôt satisfaits
 
FLORENCE, BOUTIQUE ATYPIQUE
« C’est une très bonne chose pour amener les touristes, mais les navettes devront être assez fréquentes. Car il ne faut pas que les gens aient à attendre le bus 30 minutes en plein soleil sinon ça n’apportera pas plus de fréquentation. J’espère que ça va aussi permettre de limiter ces nombreux stationnements gênants en double-file ».
 
ETIENNE, FISHERMAN’S PARADISE
« Je viens déjà en bus car il n’y a jamais de place. Beaucoup de stationnements sont occupés par les commerçants. C’est donc très bien cette zone bleue, je pense que les gens n’hésiteront plus à venir dans Marigot. Mais il faudra que la Police territoriale fasse vraiment des contrôles sinon ça ne servira à rien. Quand on voit le nombre de véhicules non autorisés garés sur les places réservées aux handicapés… »
 
BÉATRICE, B’ATTITUDE
« Ça va faire bouger le centre-ville mais il faudra vraiment que la police territoriale fasse son travail pour que ça soit crédible. Par contre, je trouve que trop de rues sont concernées, c’est dommage ce tout ou rien, autant la zone bleue c’est une bonne chose, autant là, je trouve que c’est trop ça risque de produire l’effet inverse de ce qui est recherché ». 
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.