Temps de lecture estimé : 2 minutes
Jeudi matin au siège de la Semsamar, la fondation d’entreprise Semsamar Solidarités et la société d’économie mixte ont remis un chèque de 12 000 € à l’association Rambaud Saint-Louis Fête.
 
 

Ne pas manquer à notre devoir de soutenir ceux qui ont œuvré pour Saint-Martin. » Il a suffit d’une phrase à Wendel Cocks, président de la Semsamar, pour résumer la situation à laquelle est confrontée l’EHPAD Bethany Home. Face aux difficultés de transport des personnes âgées et à mobilité réduite, Rambaud Saint-Louis Fête a lancé une opération de générosité afin de faire l’acquisition d’un autobus adapté aux besoins de la maison de retraite. « Nous avons dû retirer notre vieux bus blanc de la circulation parce qu’il n’était plus aux normes de sécurité », ajoute Jean-Marie Marchais, le directeur de l’EHPAD. En ce sens, l’association a donc sollicité l’aide de la fondation d’entreprise Semsamar Solidarités.
Au cours de sa dernière réunion, le conseil d’entreprise de la fondation a décidé de soutenir fortement ce projet d’acquisition du véhicule et a accordé à Rambaud Saint-Louis Fête une subvention de 10.000 €. La Semsamar a également souhaité participer au financement à la hauteur de 2.000 €. Désormais, la tirelire de l’association atteint les 40.000 €, soit deux tiers de la somme nécessaire pour acheter le véhicule, l’assurer et le faire venir à Saint-Martin. « C’est long pour avoir ce bus », soupire Etienne Andrew, le président de Rambaud Saint-Louis Fête. « En théorie 60.000 €, c’est à peu près 1 € par personne. » Le président de l’association a malheureusement constaté que tout n’était pas toujours aussi simple que ce que l’on voudrait.
 
Encore 20 000 € à trouver
 
Les membres de Rambaud Saint-Louis Fête, dont une douzaine avait fait le déplacement à l’occasion de cette remise de chèque, espèrent désormais réunir la somme nécessaire à l’acquisition du véhicule 9 places avant la fin de l’année. L’association profite de l’occasion pour lancer un nouvel appel à la générosité à l’attention des entreprises saint-martinoises, mais aussi à celles et ceux qui ont formulés des promesses de dons. « Nous les appelons à tenir leur parole », a ainsi scandé le président Etienne Andrew.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.