Chaque année l’IFRECOR, qui agit pour la préservation et la gestion durable des récifs coralliens et des écosystèmes associés, invite les collectivités ultra-marines à faire connaître leurs projets. Les plus exemplaires sont récompensés.
 

Depuis 15 ans, l’IFRECOR (Initiative française pour les récifs coralliens) agit pour la préservation et la gestion durable des récifs coralliens et des écosystèmes associés (herbiers, mangroves) des collectivités françaises d’outre-mer. En 2011, elle lançait la Palme Ifrecor, un concours qui invite les élus des collectivités ultra-marines à se mobiliser pour faire connaître leurs projets, actions et politiques exemplaires sur ces thématiques. Pour son édition 2015, le jury de la Palme Ifrecor, composé d’experts de la biodiversité, des récifs coralliens et de la communication, a souhaité donner leur chance à de nombreux projets candidats et favoriser ainsi la visibilité des actions mises en place dans les collectivités d’Outre-mer. Une catégorie unique rassemblant les thématiques autour de la protection et de la valorisation, mais aussi la sensibilisation et l’éducation a ainsi été créée. Le concours est ouvert aux élus des territoires suivants, invités à présenter leur candidature : Martinique, Guadeloupe, La Réunion, Mayotte, Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna, Polynésie Française, Saint-Martin et Saint-Barthélemy.
 
DE NOMBREUSES MENACES
Pour sa 5ème édition, l’IFRECOR tire le signal d’alarme. Soumis à de nombreuses menaces, et notamment celle du changement climatique, les récifs coralliens et écosystèmes associés sont fortement menacés. Or, de nombreuses études récentes démontrent qu’au-delà de leur contribution à la richesse de la biodiversité marine, les récifs coralliens, les herbiers et les mangroves sont une source importante de revenus économiques pour les territoires. Le maintien d’une bonne fonctionnalité écologique nécessite que des mesures soient prises: les élus d’Outre-mer peuvent faire la différence.
Leur connaissance du terrain et des besoins associés à leur collectivité, leur capacité à pouvoir impulser localement des actions concrètes, en font des ambassadeurs de choix dans la protection, la valorisation, la préservation et la restauration des récifs coralliens. En vue de la Conférence mondiale sur le Climat à Paris en novembre 2015 (COP21), les initiatives et dispositifs répondant aux enjeux posés par le réchauffement climatique sont vivement encouragés.
La cérémonie de remise de la Palme IFRECOR aura lieu le 16 novembre 2015 dans les salons du ministère des Outre-Mer en présence de la ministre George Pau-Langevin, à l’issue de la journée dédiée à l’Outre-mer durant le congrès annuel des Maires à Paris. Contacts : UICN France / 01 47 07 78 58. 
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.