Temps de lecture estimé : 4 minutes
De mercredi à samedi tous les acteurs de la sécurité iront à la rencontre de la population pour mettre en avant leurs actions et délivrer des messages de prévention.
 
 

Ils sont sapeurs-pompiers, gendarmes, policiers, sauveteurs en mer, personnels de la préfecture et des collectivités locales, bénévoles à la Croix-Rouge… et veillent sur les citoyens 24 heures sur 24 chaque jour de l’année. Leur grand rendez-vous annuel, les rencontres de la sécurité initiées par le ministère de l’Intérieur, se déroule cette année du 7 au 10 octobre pour animer tout le territoire national, jusqu’à Saint-Martin où la préfecture se fait le relai de l’événement. « Ces temps d’échanges entre la population et les forces de sécurité ont pour but de contribuer à la compréhension et au respect mutuel » veut rappeler le ministère de l’Intérieur.
 
SENSIBILISER LA JEUNESSE
La pédagogie est au cœur des rencontres de la sécurité avec de nombreuses interventions dans les écoles et les collèges. Pour le ministère de l’Intérieur, il s’agit de « sensibiliser les jeunes aux dangers d’internet (arnaques, harcèlement), rappeler les règles de bonne conduite à pied et à vélo, entre autres opérations de prévention ». Sur notre territoire les actions en milieu scolaire seront donc particulièrement privilégiées. Les journées de mercredi et jeudi seront consacrées aux interventions de la Brigade de Prévention de la Délinquance Juvénile (BPDJ) qui sensibilisera les plus jeunes aux comportements à risque. Dans les collèges et au lycée, pleins feux sur la sécurité routière avec la Brigade Motorisée de la Gendarmerie. Par ailleurs, jeudi et vendredi matin, pour les enfants de CP et CE1 scolarisés à Marigot, une piste cyclable sera installée au stade Vanterpool où la Police Territoriale rappellera les bonnes pratiques liées au code de la route.
 
DES DÉMONSTRATIONS SPECTACULAIRES
Ce sont surtout les mises en situation réelle qui rencontrent chaque année un grand succès auprès de la population puisque les acteurs de la sécurité mettent en scène des interventions, souvent spectaculaires. Rendez-vous est donné ce vendredi 9 octobre à partir de 9 heures sur le Front de mer à Marigot, face à la gare maritime. Différents stands seront installés par les acteurs de la sécurité pour accueillir le public. A 9h30 les pompiers sortiront la grande échelle et feront sensation avec l’usage d’une lance incendie. A 10h15, le public pourra observer la simulation d’un contrôle de véhicule par la gendarmerie, avec intervention du chien de défense de la police territoriale. Trente minutes après, les forces de l’ordre et l’animal procèderont au simulacre d’une interpellation sur la voie publique.
 
Les amateurs de sensations fortes pourront également se rendre sur le Front de mer samedi à 11 heures. Le scénario d’une embarcation en feu mobilisera la SNSM, ainsi que la Croix-Rouge qui prendra en charge les pseudo-victimes.
Voilà qui permettra de mieux évaluer le savoir-faire des acteurs de la sécurité et surtout, d’inciter le plus grand nombre à ne pas prendre de risques inutiles. Nul doute que naîtront quelques vocations auprès du public jeune, qui aura accès à des informations sur les différents métiers de la sécurité.
 
 
Pour rendre la route plus sûre…
 
Depuis le début de l’année le nombre d’accidents est en hausse de 26% dans les îles du Nord et déjà 4 personnes ont trouvé la mort. Début septembre la préfecture s’est donc lancée dans une campagne de sensibilisation à la sécurité routière en choisissant, comme vecteur de communication, sa page Facebook : « Tous ensemble, rendons la route plus sûre ». Le message change régulièrement afin d’embrasser tous les comportements à risque et de cibler ceux qui caractérisent plus particulièrement notre territoire. Cette semaine, les internautes sont donc invités à réfléchir à l’usage du cannabis et de l’alcool au volant, « les ingrédients d’une conduite criminelle ». Seront également évoqués, dans d’autres messages de prévention, la conduite des motards et l’utilisation du smartphone au volant.
 
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.