Temps de lecture estimé : 2 minutes
Les scolaires étaient le cœur de cible des rencontres de la sécurité intérieure. Vendredi dernier, des centaines de petits minois avaient investi le Front de mer pour faire connaissance avec les pros.
 
 

Puisque ce sont souvent les enfants qui font changer les parents et seront à leur tour les adultes de demain, ils constituent pour les pouvoirs publics une cible privilégiée à qui transmettre les messages de prévention. Les rencontres de la sécurité, initiées par le ministère de l’Intérieur sur tout le territoire national du 7 au 10 octobre, et relayées à Saint-Martin par la Préfecture et la Collectivité, avaient donc misé sur cette population jeune, perméable aux actions de sensibilisation. Outre les interventions de la gendarmerie et de la BPDJ au lycée, 150 élèves du cycle 2 ont été sensibilisés aux panneaux de la sécurité routière par les policiers territoriaux. Vendredi, quelque 650 écoliers ont été accueillis sur le Front de mer où les acteurs de la sécurité présentaient leur savoir-faire et distillaient la bonne parole. Le sénateur et vice-président de la Collectivité Guillaume Arnell a lui tenté de responsabiliser ses jeunes administrés : « nous savons que les nouveaux comportements citoyens passent irrémédiablement par vous. Nous, adultes, avons déjà nos mauvaises habitudes, c’est en vous que nous fondons nos espoirs ». Les enfants ont également reçu un rappel des règles citoyennes : « c’est difficile dans un territoire aussi exigu mais la loi est là pour être respectée ». La préfète Anne Laubies s’est également dite convaincue de la portée des messages transmis  à ce jeune public : « les comportements des adultes changent car les enfants leur disent il ne faut pas faire ça… ». « Racontez à vos parents ce que vous avez vu » a t-elle ajouté. Les petits visiteurs ont donc découvert le travail, l’équipement et les messages des différents acteurs de la sécurité : gendarmerie, police aux frontières, police territoriale, sauveteurs en mer, sapeurs-pompiers, Centre de santé CIDDIST. Des vocations seront peut-être nées ? Les démonstrations des sapeurs-pompiers avec leur grande échelle de 18 mètres et la mise en scène d’une interpellation musclée par les gendarmes auront au moins récolté des applaudissements et suscité de nombreuses questions dans la candide assistance.
 
 
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.