Temps de lecture estimé : 2 minutes
Mercredi, le nouveau commandant supérieur des forces armées aux Antilles Olivier Coupry a effectué une première visite de courtoisie à Saint-Martin.
 
 

Uniforme blanc d’officier de la Marine, deux étoiles sur chaque épaule, quatre rangées de barrettes multicolores sur le cœur, brevet de parachutiste agrafé sur la poitrine. Depuis le 27 août, le contre-amiral Coupry a pris la tête des Forces armées aux Antilles en Martinique, après avoir passé les trois dernières années au commandement de la force maritime des fusiliers-marins et commandos en Bretagne. A cinquante-quatre ans, il succède au contre-amiral Georges Bosselut, parti rejoindre l’Etat-major de la Marine à Paris.
Lors de son bref passage mercredi sur l’île, le nouveau COMSUP a naturellement rappelé l’objet de ses trois grandes missions, toutes d’égale importance. La première est de conduire l’action de l’Etat en mer, sous l’autorité du délégué du gouvernement (le préfet de Martinique), afin de combattre efficacement la lutte contre les narcotrafics et la pollution. Sa seconde prérogative est de porter assistance aux populations, comme récemment à la Dominique. Enfin la troisième mission du contre-amiral Coupry est d’entretenir la coopération internationale et inter-administration car « on ne peut pas agir sans échange entre et au sein des états. »
 
LES ANTILLES, VIVIER DE LA GRANDE MUETTE
Le commandant supérieur des FAA n’a pas manqué de témoigner son intérêt pour Saint-Martin et Saint-Barthélemy, rappelant que « ce n’est pas parce que les FAA sont basées à Fort-de-France, que les Iles du Nord ne font pas partie de (s)es préoccupations. » Un intérêt marqué donc pour nos territoires et nos populations, qui représentent un véritable vivier pour la Grande muette. En effet chaque année, sur une classe d’âge de dix-mille jeunes, entre trois cents et quatre cents Antillais s’engagent sous les drapeaux. Près de la moitié sont issus de Guadeloupe et des Iles du Nord.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.