Temps de lecture estimé : 3 minutes
Jeudi dernier, l’agence Pôle emploi organisait la 6ème édition du Job Dating multisectoriel nouvelle formule dans ses locaux de la rue Mingau.
 

A la différence des éditions précédentes où l’entrée était ouverte à toutes et à tous, les candidats étaient reçus exclusivement sur invitation pour rencontrer un ou plusieurs employeurs. Les entretiens étaient courts mais les demandeurs d’emploi avaient pu bénéficier d’une préparation pour préparer leur CV et s’entraîner à convaincre en peu de temps afin d’être prêts pour l’événement. « C’est tout à fait le principe du speed-dating : des rencontres rapides, confie Pascale Hamlet-Placide, responsable d’équipe de Pôle emploi Saint-Martin. Un demandeur d’emploi doit pouvoir convaincre en cinq à sept minutes un employeur qui cherche un profil. »
Vingt quatre entreprises étaient donc représentées dans tous les secteurs d’activité : hôtellerie, restauration, multimédia… « On a aussi des associations qui recherchent également du personnel. C’est pour cela que ça s’appelle un Job Dating multisectoriel. » Près de quatre cents demandeurs d’emploi ont donc été spécialement sélectionnés pour plus de deux cents offres. « Les demandeurs d’emploi sont invités à des heures précises, ce qui leur permet d’être reçus dans de bonnes conditions par les recruteurs. » L’objectif de ce Job Dating nouvelle formule est aussi bien de satisfaire les inscrits au Pôle emploi que des entreprises. « Pour y arriver, il fallait qu’on améliore le système et vraiment qu’on sélectionne en fonction des profils qui nous étaient demandés. »
Face aux recruteurs, les demandeurs ont donc dû aller directement à l’essentiel, c’est-à-dire savoir mettre en exergue ses compétences et ses atouts par rapport à un autre candidat avec le même profil. « On a déjà des retours positifs, constate Pascale Hamlet-Placide. Au niveau des entreprises, elles sont contentes de pouvoir recevoir dans nos nouveaux locaux, dans de bonnes conditions, et également, elles sont en demande pour qu’on puisse leur présenter des candidats plus rapidement. Les années précédentes, elles étaient un peu acculées par le nombre de demandes, et là elles sont satisfaites par les profils qui correspondent bien aux offres qu’ils proposent. »
Marc Ménard, responsable hébergement au Beach Hotel, abonde en ce sens. « Le Pôle emploi nous a conseillé sept minutes par entretien. Je pense qu’avec un bon CV et quelqu’un qui se présente bien, même en cinq minutes, on peut avoir un avis assez général sur le profil des gens. En tout cas, les profils me conviennent. Les présélections ont été bien faites. » Marième, demandeuse d’emploi, partage le même sentiment. L’assistante administrative au repos sait qu’elle va trouver du travail. « Mon premier entretien s’est bien passé et je suis en attente de mon second rendez-vous. Je mets en avance mes compétences, mon expérience et puis mon sourire. Je sais ce que je recherche alors je suis confiante pour mes prochains entretiens. »
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.