Temps de lecture estimé : 2 minutes
Vendredi, le Manteau de Saint-Martin a célébré la journée mondiale avec un peu d’avance. Le centre a ouvert ses portes au public et à ses partenaires.
 
 

Le Manteau a fait le choix du vendredi 16 plutôt que du samedi 17 octobre pour « toucher un maximum de personnes », explique Audrey Gil. La directrice du centre pense en particulier aux « partenaires sociaux » et « généreux donateurs » que sont la Collectivité et son pôle Solidarité et Famille, la CAF, le centre hospitalier, les Liaisons Dangereuses, le centre de protection maternelle et infantile, les différents clubs services de l’île… « Je leur ai demandé de venir ce matin pour leur expliquer les actions du Manteau et qu’ils visitent nos locaux. »
Une centaine de convives était ensuite attendue pour le repas du midi, ainsi que pour la tombola de l’après-midi. 50% de la cagnotte revenaient au gagnant. Audrey Gil espère que celui-ci aura l’élégance d’en faire don au Manteau et rappelle que « toute donation est déductible des impôts. » Elle ajoute qu’une « adhésion de cœur » au Manteau de Saint-Martin existe (10 euros). La directrice du centre remercie Super U et « les autres » pour avoir fourni la nourriture, ainsi que les membres et usagers, qui ont participé à l’organisation de cette Journée mondiale du refus de la misère.
Situé à l’ancien hôpital de Marigot, le Manteau de Saint-Martin est ouvert tous les jours sans exception, du lundi au vendredi, de 7 heures à 18 heures, et le week-end, de 7 heures à 9h30.
 
 
 
Quelques chiffres…
 
Créée en 1998, le Manteau de Saint-Martin tente depuis d’apporter une réponse adaptée à l’explosion et à la progression constante des phénomènes de délinquance, de marginalité, de toxicomanie, d’insécurité, de précarité, d’errance et d’exclusion des personnes vivant à Saint-Martin. Les besoins de s’alimenter (40 %), de se soigner (26 %) et de trouver un logement décent (30 % à 40 %) sont les principales attentes des usagers du Manteau.
Sur la période 2013-2014, l’ensemble des prestations a augmenté, à l’exception des appels téléphoniques (-39,13 %), certainement compensés par l’apparition d’internet (89 accès en 2014) et l’augmentation des retraits de courrier (+105,38 %).
Les entretiens sociaux et les attestations de domiciliation ont explosé avec des hausses respectives de +230,95 % et de +184,85 %.
En 2014, le Manteau de Saint-Martin a distribué 7260 déjeuners, 4572 petits-déjeuners et 184 vêtements.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.