Temps de lecture estimé : < 1 minute
Forte du succès de sa Marche pour la paix, l’école élémentaire Aline Hanson, membre du réseau des écoles UNESCO, souhaite désormais mettre en place une action en faveur de la solidarité.
 
 

« Cela fait maintenant quelques années que l’association Voiles Sans Frontières Caraïbes-Guadeloupe se rend une fois par an sur l’Ile-à-Vache, au sud d’Haïti, dans le but d’acheminer du matériel de première nécessité à un orphelinat et à une école créée par Sœur Flora en 1981, explique Aline Dermaux, coordinatrice du projet UNESCO. Cette action a pour but de faire prendre conscience à nos élèves de la richesse que représente l’éducation, d’éduquer à la solidarité internationale, de créer et de développer une prise de conscience de l’autre, une générosité et une ouverture aussi bien à l’intérieur du champ social restreint qu’à l’échelle de la planète. Nous savons qu’une grande communauté Haïtienne vit sur Saint-Martin. Nos élèves se sont sentis davantage concernés et se sont vraiment mobilisés dans cette collecte. Les élèves et les parents ont fait preuve d’une grande générosité. »
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.