Temps de lecture estimé : 2 minutes
Ce week-end, les Têtes de l’art propose un cocktail détonnant d’amphétamines et de dédoublements de personnalité. Un remède efficace contre la morosité.
 
 

On aurait pu croire à un biopic sur Jeanne d’Arc. La pièce J’entends des voix est davantage une comédie où le personnage principal de Jérôme Rivière, interprété par Michel Cotin, se met à entendre des voix après avoir absorbé un comprimé d’ecstasy. Pris de panique, le protagoniste se rend alors chez une psychanalyste (Nathalie Michallon), qui va l’aider peu à peu à identifier les différentes voix qui sont en lui. Plongé en pleine crise existentielle, notre chanteur et guitariste dans les bals le week-end et conseiller dans une agence de tourisme la semaine va tenter de conquérir son unité intérieure bouleversée par quatre nouvelles facettes de sa personnalité. Quatre autres visages d’un seul Jérôme Rivière, interprétées par quatre acteurs distincts (Claire Friolet, David Pennachietti, Jérôme Spengler et Didier Amblard). Malgré la gravité de certains thèmes abordés, le ton général de la pièce reste léger et drôle.
 

 
 
J’entends des voix
 
Une pièce de Philippe Lamblin
Mise en scène de Laurence Blanc
Avec : Didier Amblard, Michel Cottin, Claire Friolet, Nathalie Michallon, David Pennachietti et Jérôme Spengler
Samedi 24 octobre (20 heures) et dimanche 25 octobre (19 heures)
La Chapelle (Académie Temps Danses), place du village d’Orient Bay
Entrée : 15 € (tickets en vente sur place)
Infoline : 06 90 54 20 50
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.