Dimanche, vers 18h45, une altercation a éclaté entre deux joueurs de dominos, vraisemblablement suite à des propos racistes.

Alors que les deux individus regagnaient leurs domiciles, l’un d’eux a rebroussé chemin et planté trois coups de couteau dans le dos de l’autre homme. Transporté à l’hôpital, la victime est décédée à 22h30. L’auteur des coups de couteau a été interpellé à Mont Vernon et conduit en garde à vue. Garde à vue qui, au moment où nous mettons sous presse, se poursuivait dans les locaux de la Brigade de recherche.
 
 
Il manque sa cible et blesse une femme
 
Dans la nuit de dimanche à lundi, aux alentours de 2h15 du matin, un véhicule immatriculé en partie hollandaise s’est arrêté à hauteur d’un bar. Un de ses occupants en est sorti puis a ouvert le feu sur un individu « très défavorablement connu des services » pour reprendre l’expression du capitaine de gendarmerie Turlan-Arto. Le tireur a manqué sa cible mais pas une cliente. Touchée à l’abdomen et à la cuisse, la jeune saint-martinoise de 27 ans a été hospitalisée. Ses jours ne sont pas en danger. L’enquête a été confiée à la Brigade de recherche.
 
 
Un homme renversé par un taxi
 
Lundi après-midi, aux environs de 15 heures, un homme qui traversait le carrefour des rues Kennedy et de la Liberté, a été heurté par un taxi immatriculé en partie hollandaise. Selon un témoin, il semble que le chauffeur de taxi ait tenté d’éviter un deux-roues mais qu’il n’avait pas remarqué la présence de l’homme, qui se déplace à l’aide d’une béquille, sur le terreplein central. Pris en charge par les sapeurs-pompiers, l’homme souffrait d’une plaie au cuir chevelu. Un hématome sur sa cheville gauche ainsi que des douleurs laissent penser qu’il pourrait souffrir également d’une fracture.
 
L’épave du Front de mer retirée
 
Elle a suscité beaucoup d’interrogation la semaine dernière et n’aura finalement passé que quelques jours sur le trottoir, le long du cimetière. Selon la police territoriale, mercredi matin, une dame aurait perdu le contrôle de son véhicule à cause d’un malaise et serait venue percuter par derrière cette fameuse voiture blanche, qui était – avant d’être accidentée – parfaitement garée sur un emplacement prévu à cet effet. Policiers territoriaux, gendarmes et pompiers sont intervenus sur les lieux de la collision. Ces derniers auraient d’ailleurs pris en charge la conductrice qui souffrait du cou. Le véhicule de la dame a été remorqué. Le propriétaire de « l’épave » avait assuré qu’il ferait le nécessaire pour sortir son véhicule du Front de mer. Il semble avoir tenu parole.
 
 
88 nouveaux hommes en bleu
 
L’escadron de Belley et le peloton de Gap ont cédé leurs places pendant le week-end à un escadron en provenance de Baccarat et à un peloton de Sélestat. Les 88 nouveaux gendarmes mobiles ont pris leurs fonctions hier lundi et resteront sur l’île pour une durée de trois mois.
 
 
Des faux billets de 50 euros en circulation
 
La police de Sint Maarten met en garde les usagers sur la circulation de faux billets de 50 euros. «Le Detective Departement a reçu le 29 octobre plusieurs plaintes d’entreprises qui ont été payées avec des billets en euros contrefaits » indique un communiqué. La plus grande vigilance est requise et la police demande de lui signaler tout faux billet.
 
 
Une fusillade inexpliquée
 
La police de Sint Maarten enquête actuellement sur une affaire dans laquelle un groupe d’hommes a été pris pour cible devant une maison de Paradise Island Road. Cette fusillade a eu lieu dimanche entre 3h30 et 4 heures du matin. Les victimes ont déclaré avoir été impliquées dans une dispute un peu plus tôt au Tantra Night Club, avant de rentrer chez elles. Alors que ce groupe d’individus discutait sur le bord de la route à Madame Estate, un véhicule de couleur sombre et aux vitres teintées s’est arrêté à son niveau et ses occupants ont alors ouvert le feu. Plusieurs détonations ont retenti mais personne n’a été blessé. Les raisons exactes, qui ont motivé cette fusillade, restent encore floues.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.