Temps de lecture estimé : 3 minutes
Mercredi, un catamaran qui faisait route vers Santiago de Cuba depuis la Martinique a fait naufrage avec trois plaisanciers à son bord, à une centaine de miles nautiques au large de la Dominique, dans la mer des Caraïbes. Yann, propriétaire de l’embarcation de 43 pieds (13 mètres), raconte que le bateau a heurté un objet flottant, certainement un tronc d’arbre.

Cet objet est venu briser un des hublots de sécurité situés sur le flotteur bâbord du catamaran. En moins de trois minutes, entre 6 à 7 tonnes d’eau ont envahi le flotteur, obligeant les occupants du bateau à naviguer au moteur et sur un flotteur tribord pour éviter de dériver vers le Honduras.
Leur salut surviendra dans la nuit, plusieurs heures après avoir percuté l’objet, d’un bateau de passagers qui a repéré une fusée de détresse envoyée par l’équipage du catamaran et averti le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de la Martinique. A son tour le CROSS de Martinique a lancé un appel à tous les navires qui circulaient sur la route maritime. Les premiers à porter assistance aux trois naufragés ont été un cargo battant pavillon singapourien, Viking Princess, et son équipage composé de marins ukrainiens. Le cargo, qui faisait route vers Saint-Martin pour y livrer des voitures coréennes, a pris à son bord les malheureux. La fortune de mer de Yann, Vincent et Marie aura duré huit heures. Le catamaran a été signalé à la dérive par le CROSS de Martinique.
 
 
ET AUSSI… 
 
 
Braquage dans une épicerie
 
Mercredi soir, vers 19h30, un individu seul, le visage masqué, a fait irruption dans un petit commerce de proximité et a dérobé le contenu de la caisse sous la menace d’une arme à feu. Personne n’a été blessé. Le préjudice a été évalué à 700 euros/dollars. L’individu a ensuite pris la fuite à pied.
 
 
Conduite dangereuse = accident
La police de Sint Maarten enquête actuellement sur un accident de circulation entre deux véhicules, qui s’est produit hier jeudi sur le Soualiga Boulevard vers 12h15, à proximité du Melford Hazel Sport Complex. Les témoins rapportent qu’une des deux voitures, immatriculée en partie française, a « atterri » sur le bas-côté de la route et que ses occupants se sont retrouvés piégés  à l’intérieur du véhicule. Grâce à l’aide des hommes du feu, une femme a pu être extraite de l’habitacle. Se plaignant de douleurs aux jambes et aux bras, elle a été transportée au centre hospitalier. Selon toute vraisemblance, les causes de l’accident seraient dues à une tentative de dépassement par un des deux véhicules alors que l’autre tournait à gauche pour emprunter King Road.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.