Temps de lecture estimé : 3 minutes
Le comité FCDSM a dévoilé le programme du carnaval 2016. Celui-ci s’étalera du 22 janvier au 10 février. Les groupes peuvent s’inscrire jusqu’à la mi-novembre.

Avec son nouveau visuel et son nouveau programme, la petite équipe des Festivités carnavalesques de Saint-Martin (FCDSM est bien décidée à pérenniser le carnaval sur la partie française. Après une modeste édition 2015, les organisateurs souhaitent rebondir dès 2016 en proposant un programme des plus alléchants, tant au niveau des parades que des concerts. Les enfants occuperont naturellement une place de choix dans les festivités. Comme chaque année, ils seront particulièrement à l’honneur avec notamment les élections de Miss Pitchounette et Miss Mini Reine programmées dimanche 24 janvier. Cinq prétendantes à la couronne sont d’ores et déjà inscrites dans chaque concours.
 
Si aucun thème précis n’a été retenu pour les parades des adultes, les enfants défileront eux le dimanche 31 janvier sur le thème de la forêt tropicale. Kathy Africa, en charge de la jeunesse, assure qu’une dizaine de groupes seront présents et qu’il y aura de « belles créations. » Le stade J.L. Vanterpool sera le point de départ et d’arrivée de cette déambulation dans les rues de Marigot. Le parcours reste inchangé par rapport aux éditions précédentes.
Le jeudi 4 février marquera l’ouverture du village de carnaval à Galisbay et sera l’occasion d’un concert gratuit. Claudine Mingau, la 1ère vice-présidente FCDSM, souligne qu’il n’y aura pas de répit dans cette dernière ligne droite du carnaval. Jusqu’au vidé du Mercredi des cendres, chaque jour sera marqué par un défilé ou par un concert. Même s’il n’a pas dévoilé l’identité des artistes, Bertaux « Mr Rude » Fleming, promoteur de la soirée Pure Reggae, promet une affiche exceptionnelle. Et il en sera de même pour les concerts de soca et de zouk pour lesquels des artistes sont attendus de toute la Caraïbe.
Sont également attendus en provenance des autres îles, quelques groupes carnavaliers pour venir renforcer les parades des Jours gras. Actuellement, seules cinq troupes saint-martinoises ont positivement répondu à l’appel du comité FCDSM, dont l’incontournable Hot n’ Spicy. Les organisateurs ne désespèrent pas de voir 4 à 5 autres groupes se joindre à la fête et ainsi « relever la barre par rapport à l’an dernier. » Ils rappellent qu’il est possible de s’inscrire jusqu’à la mi-novembre. Lors de cette conférence, le comité FCDSM en a également profité pour remercier ses rares partenaires, à commencer par la COM et l’Office de tourisme de Saint-Martin.
 
 
LE CHIFFRE
 
239 200 : soit en euros, le budget prévisionnel du carnaval 2016. La Collectivité de Saint-Martin en subventionne plus d’un tiers.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.