Temps de lecture estimé : 2 minutes
La livraison des infrastructures touristiques actuellement construites par la Collectivité est annoncée pour fin novembre. Ce délai est-il réaliste ?

Sur ce que l’on appelait auparavant les Petites Plages, on assiste toujours à un bal de tractopelles et au va-et-vient incessant de fournisseurs. Si les baraquements sont sortis de terre, le parking est lui toujours en construction. « Il reste aussi à terminer les finitions » précise le vice-président en charge du pôle Développement économique, Wendel Cocks. Malgré un chantier toujours en mouvement, l’élu table néanmoins sur une livraison « fin novembre ». Mais outre l’achèvement de ces carbets d’Orient Bay, construits sur la parcelle AW34 pour un montant total de 3 M€, la Collectivité va devoir s’atteler à l’attribution des AOT. En la matière, il y a du pain sur la planche. « Nous avons reçu plus de 80 demandes pour exploiter » détaille Wendel Cocks. Et les opérateurs ont jusqu’au 20 novembre pour déposer une demande. Le site suscite donc l’attraction des exploitants, mais tous ne pourront être satisfaits puisque quelque 25 autorisations pourront être délivrées. Le vice-président confirme néanmoins que les anciens opérateurs « seront prioritaires ».
Du côté de ces derniers, c’est plutôt l’inquiétude qui règne. « Aujourd’hui je ne sais toujours pas où j’en suis, on est dans le flou, ça fait six mois qu’on attend, je n’ai aucune garantie, on n’est toujours pas fixés » déplore ce restaurateur qui a dû mettre son activité en sommeil et le personnel au chômage. La livraison du chantier était en effet annoncée par la Collectivité au démarrage de la saison touristique soit au 15 octobre. Quant au prix des AOT, Wendel Cocks ne s’est pas encore prononcé : « il sera fixé en Conseil exécutif » rapporte t-il.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.