Temps de lecture estimé : < 1 minute
L e Futsal Yearly Tournament est entré dans ses phases finales. Dimanche, au L.B. Scott Sports Auditorium de Philipsburg, se tenaient les matches retours des quarts de finale.

L’un d’eux revêtait un caractère dramatique, quasi fratricide, puisqu’il opposait les deux formations d’un même club : les équipes 1 et 2 du Black Motion Warriors connues sous les noms respectifs de Presidente et de Presidente Light. Après le 13-5 à l’aller en faveur de l’équipe une, seul un miracle pouvait permettre au Presidente Light de rejoindre le dernier carré. Cette manifestation des cieux ne s’est évidemment jamais produite et l’équipe deux s’est une nouvelle fois inclinée avec une différence de huit buts, 10 à 2. Un score lourd mais prévisible compte tenu des nombreux joueurs absents du côté des rouges. Un score qui aurait pu être encore plus lourd si les jaunes ne s’étaient pas contenter de tenir le ballon et de travailler ses automatismes en vue des demi-finales qui débutent ce week-end.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.