Temps de lecture estimé : 2 minutes
Dimanche au Galion, Suzy, Renata, Fabien et Seb, alias les « Mix Max », ont remporté le Beach Master Mixte. Le quatuor a réalisé un tournoi sans faute.

Pour entamer la saison, la LVBIN avait opté pour un tournoi en équipe de 4 : le Beach Mixte Master. Comme l’intitulé le laisse deviner, les équipes étaient mixtes et se composaient plus précisément de deux garçons et deux filles. Une formule dans laquelle l’aspect récréatif primait sur le compétitif, mais que certains n’ont pas prise à la légère pour autant. Le carton plein des Mix Max en est un parfait exemple : six matches et six victoires dont plusieurs raclées, notamment la finale remportée 25 à 7. Dans cette ultime rencontre, l’expérience du quatuor n’a fait qu’une bouchée de la fraîcheur du team COB. Dans la lutte pour la 3ème place, les JLK devancent la Rox Team. Les No Pretenders, qui ne prétendaient à rien, ferment la marche.
Jean-Luc Lezin, président du Pôle développement de la LVBIN, est satisfait de ce Beach Mixte Master qui a rassemblé des joueurs de beach et des joueurs en salle de tous niveaux sur le sable du Galion. « On a réussi à réunir la Grande famille du volley-ball. Il y aura d’autres événements dans cette saison 2016 et on espère que ça va prendre de l’ampleur. » De l’ampleur, le beach volley a déjà commencé à en prendre dans les Iles du Nord. De douze équipes masculines engagées la saison dernière, le championnat passe désormais à seize. Chez les dames, quatre nouveaux tandems porteront le nombre d’équipes à dix. « ça commence à bouger. C’est de bon augure. » Première des cinq journées de championnat : début janvier.
 
PROGRAMME CHARGÉ EN 2016
La LVBIN ne compte pas en rester là et projette également d’accueillir une étape internationale ECVA ou NORCECA dans un avenir proche pour se développer. Pourquoi pas à Saint-Barthélemy qui dispose d’un spot avec quatre terrains. Un essor qui paraît plus assuré sur le sable qu’en salle, compte tenu du chantier de rénovation de la salle omnisports et de la quasi totalité des plateaux sportifs. Pourtant, un programme chargé attend nos sélections en 2016 avec des rendez-vous internationaux dès Pâques pour les juniors, garçons et filles. Sans oublier plus tard dans la saison la Continental Cup pour nos filles du Phœnix et le 1er tour des qualifications pour les championnats du monde pour les seniors.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.