Temps de lecture estimé : 3 minutes
Dans un communiqué, la gendarmerie rapporte que deux opérations de contrôle coordonné se sont déroulées sur le secteur de Marigot les samedi 21 et mardi 24 novembre. 
 
 

 

Dans le viseur des gendarmes et policiers territoriaux, les deux roues trop souvent impliqués dans les accidents de la circulation routière. Lors de ces deux contrôles, plusieurs infractions ont été relevées et la Police Territoriale a procédé à cinq mises en fourrière pour défaut d’assurance. La maréchaussée indique que « l’insécurité routière concernant les deux roues est préoccupante » et qu’elle relève « trop souvent de manquements élémentaires en matière d’équipement de sécurité, de port de casque ou conduite dangereuse. » Depuis de début de l’année 2015, trente-huit accidents de la circulation routière ont été constatés sur les Iles du Nord, dont 80 % impliquent des deux roues et des quads. Ces opérations de contrôle ont donc vocation à s’inscrire dans la durée.
 

 
École maternelle Jérôme Beaupère :
les parents d’élèves interpellent Aline Hanson
 
Selon nos informations, la semaine dernière, une élève de très petite section de l’école Jérôme Beaupère aurait ingurgité un produit de nettoyage à base d’eau de javel alors qu’elle se trouvait dans l’établissement. Hospitalisée, la fillette s’en serait sortie avec plus de peur que de mal et surtout avec un bon lavage d’estomac. Il semblerait que depuis cet incident, certains parents d’élèves aient préféré ne pas remettre leur enfant à l’école. « En attendant la réalisation de travaux, nous préférons les garder à la maison en toute sécurité », auraient-ils confié. Ces mêmes parents auraient également adressé une missive à la présidente de la Collectivité ainsi qu’au rectorat de la Guadeloupe pour les « informer de l’insécurité » dans l’établissement.
Après avoir rappelé l’incident du 23 novembre, ils auraient aussi listé les « travaux à réaliser afin de rendre l’établissement apte à recevoir les enfants », à commencer par les toilettes, la cour de la toute petite section, les protections pour les portes de classe et des toilettes, le problème de sable, l’installation d’une barrière pour empêcher les enfants d’aller dans l’espace où se trouve la citerne, les infiltrations d’eau quand il pleut dans le dortoir de la petite section, ainsi que certaines fenêtres qui ne s’ouvrent et ne se ferment plus. Les parents d’élèves seraient actuellement dans l’attente d’une réponse. Contactée lundi, la direction de l’établissement assure qu’aucun enfant ne manque à l’appel et n’a fait aucun autre commentaire.
 

 
Un homme poignardé dans une dispute
 
Dimanche, vers 17h30, un individu a été retrouvé poignardé dans le secteur de Rubber Tree Drive. L’enquête a rapidement établi que le jeune homme de 25 ans a été blessé à la poitrine lors d’une dispute qui a visiblement dégénéré. Le suspect, un homme de 29 ans, s’est enfui dans un premier temps, puis il s’est présenté de lui-même à la police de Sint Maarten dans la soirée. L’homme a été arrêté et placé en garde-à-vue. La victime a elle été transportée au centre hospitalier LCF. Pour l’heure, son état de santé n’a pas été précisé par les autorités.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.