Temps de lecture estimé : 2 minutes
Des locaux flambant neuf et des membres qui retrouvent le sourire : le club d’aviation légère inaugurait samedi son nouveau bâtiment, construit suite aux ravages causés par Gonzalo sur l’ancienne structure.

C’est un nouveau départ ! » s’enthousiasme le président de l’aéroclub de Grand-Case, Yves Blanchet. Les photographies prises au lendemain de l’ouragan Gonzalo laissaient en effet présager des heures difficiles pour cette association de 70 membres alors hébergée dans un container qui n’a pas résisté aux vents. « Cela a représenté 40.000 euros de dégâts » regrette M. Blanchet, sans compter les dommages causés sur la flotte aérienne, particulièrement touchée. Après une année de transition où il fallut la solidarité de l’aéroport de Grand-Case et d’un bienfaiteur installé à Hope Estate pour accueillir les activités du club, un nouveau local est sorti de terre en lieu et place de l’ancienne structure. « En béton et en bois il est bien plus solide » concède le président de l’association. Samedi dernier les sympathisants et les membres étaient donc conviés à fêter leur nouvelle maison autour d’un pot convivial et d’une projection de photographies illustrant les activités de l’association.
Et l’aéroclub Saint-Martin SFG ouvre cette nouvelle page de son histoire non sans un joli bonus : depuis le mois de novembre il peut former les pilotes professionnels in situ.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.