Temps de lecture estimé : 2 minutes
Ocean Princess, petit paquebot de 181 mètres de long et pouvant accueillir 620 passagers, a choisi de faire escale à Marigot pour la saison 2015-2016.

Le quai de la gare maritime était en ébullition hier, lors du débarquement des passagers du paquebot Ocean Princess, à l’occasion de son escale inaugurale à Marigot. Les passagers ont été accueillis par des hôtesses leur proposant de déguster un mini verre de Guavaberry, au son d’un orchestre de steel band. Le bateau a mouillé son ancre en baie de Marigot vers 14 heures avec quelques heures de retard, dues à un problème technique à Miami, et les passagers ont débarqué à la gare maritime depuis une chaloupe. Jeanne Vanterpool, présidente de l’Office du tourisme, et Albéric Ellis, directeur de l’Etablissement portuaire de Saint-Martin, étaient présents et se sont assurés du bon déroulement des opérations. Cette première escale est une concrétisation de la convention de partenariat signée entre l’Office de tourisme et l’établissement portuaire, par laquelle l’Office s’est engagé à travailler à la promotion et à l’accueil de la croisière.
15 000 à 20 000 croisiÉristes
À MARIGOT CETTE SAISON
 
Le vœu du port, depuis de nombreuses années, est de développer l’accueil de la moyenne croisière à quai, mais les infrastructures, on le sait, ne sont pas à la hauteur des attentes des compagnies de croisières d’une part et d’autre part limitées à des navires de 120 mètres de long et d’un tirant d’eau maximum de 5,6 mètres. Cela n’a pas empêché Ocean Princess de choisir la baie de Marigot pour faire escale à Saint-Martin, en sachant toutefois que les coups de houle du Nord peuvent obliger les bateaux à se réfugier en baie de Philipsburg. L’objectif prioritaire du projet d’aménagement du front de mer sera le dragage d’un chenal d’accès pour les bateaux de croisière et la création d’un quai, ainsi que de terre-pleins à partir des remblais issus de ce dragage, comme l’a rappelé Albéric Ellis hier. «90% des passagers débarquent lorsqu’un bateau est à quai alors que seulement 50 à 60% le font lorsque le bateau est au mouillage,» a-t-il précisé. 15 000 à 20 000 croisiéristes sont attendus à Marigot cette saison, à l’occasion des 37 escales programmées par le port pour la saison 2015-2016. Le marché public pour le dragage et la construction du quai de croisière sera lancé en janvier 2016 a annoncé Jeanne Vanterpool.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.