Temps de lecture estimé : 2 minutes
90 collégiens et plus de 700 lycéens seront accueillis lundi, de 7 heures à 12 heures, dans la nouvelle cité scolaire Robert Weinum, mais ils n’auront pas cours.

La rentrée aura bien lieu lundi 4 janvier à la nouvelle cité scolaire, mais la première demi-journée sera consacrée à la découverte de leur nouvel établissement. Le service de restauration scolaire ne fonctionnera  pas lundi. Michel Sanz, le représentant du recteur, nous a indiqué hier avoir reçu les représentants des syndicats et écouté leurs demandes, qu’il estime légitimes.Selon M. Sanz, ces demandes ont été prises en compte par la Collectivité, qui s’est engagée à y répondre. «Mais tout ne peut pas se faire du jour au lendemain, il va falloir avoir un peu de patience,» a-t-il ajouté, en remarquant que le préavis de grève déposé par les enseignants était très mal perçu par la population, selon ce qu’il avait pu ressentir.
« TOUT NE PEUT PAS SE FAIRE DU JOUR AU LENDEMAIN »
Du côté des syndicats, on attend la journée de lundi pour constater sur place ce qui a été fait et décider ou non d’entamer un mouvement de grève. Les principaux points noirs relevés par les syndicats concernent la sécurité des jeunes, comme une armoire contenant des produits dangereux dans une salle de physique-chimie ou des irrégularités dans le sol du gymnase pouvant favoriser des chutes ou des entorses. «Notre intention n’est pas de faire un blocage pour embêter tout le monde, mais pour le bien-être et la sécurité des jeunes,» nous a déclaré Serge Bagat, le représentant du SE – UNSA, solidaire de tous les autres syndicats dans cette affaire.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.