Temps de lecture estimé : 3 minutes
Mardi 22 décembre, les élus ont visité le chantier des Carbets de la Baie Orientale. Les entreprises ont jusqu’au 13 janvier pour effectuer les finitions.

Dans un communiqué de fin d’année, la Collectivité de Saint-Martin rappellait qu’en juin dernier, elle a lancé le programme « Carbets de la Baie Orientale », financé à hauteur de 3.8 millions  d’euros et visant à réhabiliter les installations touristiques de la collectivité sur la parcelle publique AW 34 située en front de mer. Mardi 22 décembre – la réception du chantier était initialement programmée mi-octobre –  l’exécutif territorial s’est enfin rendu sur le site des Carbets afin de faire le point sur la fin des travaux.
Dans son communiqué, la COM explique : « Cette levée de réserves opérée en présence d’élus de la Collectivité, du maître d’ouvrage délégué (la Semsamar) et des entreprises mandatées pour les travaux, a abouti à la décision de donner aux entreprises un délai supplémentaire pour finaliser certains points techniques avant la restitution officielle du chantier. Ainsi, les entreprises ont jusqu’au 13 janvier 2016 pour effectuer les dernières finitions. »
 
LES AOT ATTRIBUÉES
 
La Collectivité ajoute que « chaque candidat ayant reçu un avis favorable pour l’obtention d’une Autorisation d’Occupation Temporaire  (AOT) du domaine public sur ladite parcelle » a été notifié par courrier de la décision du conseil exécutif. « Ainsi, ces exploitants se verront attribuer un local afin d’y exercer leur commerce. Les titulaires d’un local-restaurant signeront prochainement une convention cadre avec la collectivité fixant les règles d’utilisation du domaine public. Ils pourront prendre possession de leur local avant le 13 janvier de manière à commencer l’installation de leur matériel et à faire les démarches nécessaires pour l’ouverture des compteurs d’eau et EDF. »
 
Quant aux titulaires d’un local-boutique ou d’un autre emplacement sur la parcelle AW34, ils seront notifiés par courrier, « au plus tard début janvier », précise la COM. « Ils seront, eux aussi, soumis à la signature d’une convention cadre avec la collectivité pour l’utilisation de l’espace public. Cette information leur sera prochainement notifiée par la collectivité. » Enfin, les personnes ayant reçu un avis défavorable du conseil exécutif pour l’obtention d’une AOT sur ladite parcelle se verront notifiées par courrier de la décision de l’exécutif.
 
VALORISER LE DOMAINE PUBLIC
 
Il est à noter que la Collectivité souligne qu’elle a reçu « près de 80 candidatures (toutes candidatures confondues) et qu’elle n’a par conséquent pu donner satisfaction à tous les candidats, d’autant que priorité a été donnée aux exploitants exerçant déjà sur le site. Par ce programme immobilier, la Collectivité de Saint-Martin a souhaité mettre à disposition des exploitants des locaux fonctionnels et modernes, et apporter ainsi une valeur ajoutée au domaine public sur la baie orientale, qui reste l’un des lieux touristiques les plus fréquentés de Saint-Martin et de la Caraïbe. » Un bémol toutefois : avec le retard considérable qu’ont pris ces travaux, les opérateurs auront perdu plus de deux mois d’exploitation en pleine saison touristique.
    Hu. M
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.