Temps de lecture estimé : 3 minutes
La nuit du réveillon de la Saint-Sylvestre, entre 3 heures et 6 heures du matin, la gendarmerie a opéré ses traditionnels contrôles d’alcoolémie, tout d’abord au rond-point de Cul-de-Sac puis à celui de Bellevue.

Douze militaires étaient mobilisés pour l’occasion. Au total, huit infractions ont été relevées pour conduite sous l’empire d’un état alcoolique. A noter la présence de la préfète Anne Laubies, venue spécialement assister à cette opération de contrôle, pendant une heure et demie à Cul-de-Sac.


Les deux derniers vols à main armée de l‘année 2015
 
Jeudi 31 décembre à Concordia, peu avant 19 heures, deux individus casqués et porteurs d’armes de poing ont braqué deux commerces de proximité en l’espace de cinq minutes. Les malfaiteurs ont ensuite pris la fuite à moto en direction de Sandy Ground. La somme des préjudices s’élève à 1400 euros et dollars confondus, soit respectivement 400 et 1000 euros/dollars dans la première et la seconde épiceries. La brigade de recherche a été saisie de l’enquête. Les gendarmes exploitent actuellement les images des caméras de vidéosurveillance.

Bébé abandonné : la maman est identifiée

Dans l’affaire du bébé abandonné le jour ou le lendemain de Noël entre le Galion et la Baie Orientale, la gendarmerie déclare avoir identifié la mère du nourrisson. Celle-ci vivrait en partie hollandaise. La maréchaussée n’a pas souhaité faire d’autre commentaire. L’enquête se poursuit.


Un chien tue un bébé de sept mois

Dimanche après-midi dans une propriété d’Oyster Pond, sans raison apparente, un grand American Bulldog a attaqué un bébé de sept mois assis sur son trotteur, rapporte la Police de Sint Maarten. Les grands-parents de l’enfant, qui veillaient sur lui au moment des faits, ont tout tenté pour faire lâcher prise à l’animal de la maison. Conduit au centre hospitalier, le bébé n’a pas survécu à ses blessures. Une autopsie pourrait être pratiquée. Le chien, lui, a été placé en quarantaine au poste de police de Philipsburg.

Jour de l’an : la fête dégénère

Vendredi, premier jour de l’année, une grosse bagarre à éclaté dans un bar situé sur A. Th. Illidge road en fin de matinée. Des coups de feu ont été tirés et plusieurs personnes ont été poignardées. Les individus impliqués dans cette bagarre participaient à une fête du Jour de l’an lorsque la situation a dégénéré. Les raisons de cette violente rixe restent encore floues. Fort heureusement, personne n’a été mortellement touché. Quatre personnes blessées par arme blanche ont tout de même été transportées au centre hospitalier.

Le suspect de l’alerte à la bombe interpellé

Souvenez-vous. Dimanche 22 novembre, la police de Sint Maarten avait été prévenue d’une alerte à la bombe au niveau de l’aéroport international Princess Juliana. Aucun engin explosif n’avait alors été détecté mais cette alerte avait considérablement perturbé l’activité de l’aéroport, les voyageurs ainsi que la circulation dans le secteur. Depuis, les forces de l’ordre ont mené l’enquête sur l’origine de cette menace. Une enquête qui les a conduit à interpeller un citoyen britannique de 42 ans, suspecté d’avoir lancé l’alerte à la bombe avant de s’envoler le lendemain. Il a été arrêté le jour de Noël, dès son retour sur l’île. L’homme a été présenté au juge d’instruction hier lundi.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.