Temps de lecture estimé : 6 minutes
Le 22 décembre, Alyzée Lejeune et Quentin Dayma du restaurant Palm d’Or ont remis à l’association SXM Autisme un chèque d’un montant de 1.500 euros.

La présidente de l’association, Natasha Lienafa, a naturellement remercié toute l’équipe du Palm d’Or, ainsi que Samuel Fulackier de Digicel et Ouria Hanni du cabinet d’assurance éponyme pour leur soutien lors de l’organisation des événements durant toute l’année 2015. SXM Autisme profite du début d’année pour souhaiter santé et bonheur à tout un chacun.
 

 
Compte pénibilité : mise en place complète à partir du 1er juillet 2016
 
La mise en place complète du compte pénibilité est prévue à partir du 1er juillet 2016. C’est ce que précise un décret publié au Journal officiel du 31 décembre 2015. Certains facteurs de pénibilité qui devaient entrer en vigueur à partir du 1er janvier 2016 vont n’être pris en compte qu’à partir du 1er juillet 2016. Il s’agit des facteurs de risque suivants : manutentions manuelles ; postures pénibles ; vibrations mécaniques ; agents chimiques ; températures extrêmes ; bruit.
Quatre facteurs de pénibilité sont en place depuis le 1er janvier 2015 (travail de nuit, en équipes successives alternantes, répétitif ou en milieu hyperbare). Le décret modifie également la définition et les seuils de deux facteurs de pénibilité (le bruit et le travail répétitif).
Pour mémoire, prévu par la loi du 20 janvier 2014 concernant l’avenir des retraites, le compte personnel de prévention de la pénibilité permet aux salariés exposés à des situations difficiles d’obtenir un certain nombre de points. Ce compte qui est plafonné à 100 points sur l’ensemble d’une carrière peut ensuite être utilisé notamment pour un passage à temps partiel sans baisse de rémunération ou encore un départ anticipé à la retraite (les 20 premiers points obtenus sur le compte étant réservés à la formation professionnelle).
 

 
La terre a tremblé 214 fois en décembre
 
Le mois dernier, l’Observatoire volcanologique a enregistré, dans une région de 450 kilomètres autour de la Guadeloupe, un total de 214 séismes d’origine tectonique dont 65 ont été localisés, de magnitude maximale 5.5. En ce qui concerne l’archipel guadeloupéen, la répartition géographique de l’activité sismique est comparable à celle des mois précédents, avec une sismicité superficielle localisée principalement le long des grands systèmes de failles distribuées entre la Martinique et Barbuda. Le 12 décembre à 04h23, un séisme mineur, de magnitude 2.7, a été enregistré à 28 kilomètres à l’est de Saint-Barthélemy et à 19 kilomètres de profondeur. Un séisme important, de magnitude 5.5, a été enregistré le 28 décembre à 2h55 et localisé au sud-ouest de Bellefontaine en Martinique, à 161 kilomètres de profondeur. Ce séisme a largement été ressenti en Guadeloupe et en Martinique. Par ailleurs, 164 séismes ont été enregistrés dans la zone de répliques du séisme des Saintes du 21 novembre 2004, entre les Saintes et la Dominique.
 

 
L’IDRAC à la rencontre des lycéens
 
Comme chaque année depuis 5 ans, l’IDRAC Business School est en déplacement pour rencontrer les lycéens de Saint-Martin et Saint-Barthélémy. Cette année, outre l’extension de la reconnaissance du ministère de l’Education nationale pour deux nouveaux campus : Grenoble et Toulouse, le programme Bachelor intègre le portail du ministère pour les choix d’orientations des lycéens. Ainsi, les lycéens en classe de terminale ou les bacheliers souhaitant intégrer une première année, doivent s’inscrire sur le portail APB en formulant le vœu du programme Bachelor IDRAC. Un concours sera ensuite réalisé sur l’Ile de Saint Martin afin de faciliter les démarches des lycéens, le 9 avril prochain. Sébastien Arcos, directeur du programme Bachelor et directeur du campus de Paris, est présent sur l’ile jusqu’à ce vendredi pour renseigner les parents et les élèves. Il se rendra aussi auprès des lycéens pour rencontrer les lycéens et leur donner les informations nécessaires. Contact : sebastien.arcos@ecoles-idrac.com ; 06 15 58 83 18. Information sur www.ecoles-idrac.com ou www.bachelor-idrac.com
 

 
L’Europe investit 10 millions d’euros à Saint-Martin
 
Le 15 décembre, la Commission européenne a adopté le nouveau programme de coopération transfrontalière couvrant l’ensemble de l’île de Saint-Martin dans les Caraïbes. « Le budget total du programme pour la période 2014-2020 atteint 12 millions d’euros, dont 10 millions d’euros venant du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) », a précisé la commission. Deux axes sont prioritaires. Le premier : protéger l’environnement et améliorer les infrastructures dans le domaine de l’eau et de l’assainissement, avec notamment la construction d’une station d’épuration transfrontalière. Le second : prévenir les risques d’inondation, en particulier dans la zone frontalière de Belle-Plaine, grâce à une meilleure gestion et régulation des eaux pluviales. Outre la construction d’une station d’épuration à Cole Bay, qui bénéficiera à environ 15.000 habitants, la revitalisation de plus de 800 hectares du lagon de Simpson Bay et une réduction de 50% de la population exposée aux risques d’inondation, ce programme devrait également mobiliser le Fonds européen de développement (FED) pour la construction de l’usine de traitement transfrontalière qui sera situé sur le côté néerlandais de l’île.
 

 
CINÉMA
À l’affiche du Centre culturel

VUE SUR MER
13, 14 janvier à 19h30 ; 15 janvier à 18 heures
Film d’Angélina Jolie avec Brad Pitt, Angélie Jolie, Mélanie Laurent
 
Roland, un écrivain américain, et sa femme Vanessa qui débarquent dans une station balnéaire, en France, dans les années 70. Le couple semble en crise. Tandis qu’ils se rapprochent d’autres touristes, comme Léa et François, jeunes mariés en vacances, et d’habitants, comme Michel et Patrice, Roland et Vanessa aff rontent leurs propres difficultés
LE GOÛT DES MERVEILLES
15 janvier à 20 heures ; 16, 17, 19, 20, 21 janvier à 19h30 (pas de séance le 18 janvier) ; 22 janvier à 18 heures
Film d’Eric Besnard avec Virginie Efira, Benjamin Labemhe
Au coeur de la Drôme provençale, Louise élève seule ses deux enfants et tente de préserver l’exploitation familiale. Un soir, elle manque d’écraser un inconnu au comportement singulier. Cet homme se révèle vite différent de la plupart des gens. Et sa capacité d’émerveillement pourrait bien changer la vie de Louise et de sa famille.
 
LE GRAND PARTAGE
22 janvier à 20 heures ; 23, 24, 26, 27, 28 janvier à 19h30 (pas de séance les 25 et 29 janvier)
Film d’Alexandra Leclere avec Karin Viard, Didier Bourdon, Valérie Bonneton
Un hiver pire que jamais. Le gouvernement publie un décret obligeant les citoyens français les mieux logés à accueillir chez eux pendant la vague de froid leurs concitoyens en situation précaire. A l’heure du Grand Partage, un vent de panique s’installe à tous les étages dans un immeuble très chic de la capitale.
CREED: L’HÉRITAGE DE ROCKY BALBOA
30, 31 janvier à 19h30 ;  2, 3, 4, février à 19h30 (pas de séance le 1er février) ; 5 février à 18 heures
Film de Ryan Coogler avec Michael B Jordan, Sylvester Stallone, Tessa Thompson
Adonis Johnson n’a jamais connu son père, le célèbre champion du monde poids lourd Apollo Creed décédé avant sa naissance. Pourtant, il a la boxe dans le sang et décide d’être entraîné par le meilleur de sa catégorie. À Philadelphie, il retrouve la trace de Rocky Balboa, que son père avait affronté autrefois, et lui demande de devenir son entraîneur. D’abord réticent, l’ancien champion décèle une force inébranlable chez Adonis et finit par accepter…
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.