Temps de lecture estimé : 2 minutes
Ce mardi, à 14 heures, les « futurs exploitants » des Carbets de la BO ont rendez-vous sur le site avec l’exécutif pour obtenir des réponses.

Cette réunion fait suite à une première entrevue ce lundi, à la Collectivité, entre une délégation des attributaires des AOT et la présidente Aline Hanson. Les vice-présidents Guillaume Arnell et Wendell Cocks étaient également présents. « On a discuté des bâtiments, de l’accessibilité à la plage, du nettoyage, de l’entretien », rapportent les membres de la délégation. Ces attributaires dénoncent des différences de loyers qu’ils estiment trop importantes entre ceux des restaurants (2.500 euros par mois) et ceux des stands d’artisanat local (100 euros par mois). Les exploitants indexent également les travaux qui ont débuté en juin et dont certains ne sont pas encore achevés, notamment le parking et l’éclairage public. « On n’a pas encore les contrats et après il y a la mise en place place. Il faut bien compter deux mois encore avant qu’on soit prêts et que la machine tourne. C’est-à-dire en basse saison. Alors tu veux payer 2.500 euros quand tu ne vas pas les gagner ? » La réunion de ce mardi après-midi calmera-t-elle la grogne des exploitants ? Pour rappel, le chantier des Carbets de la Baie Orientale devait être livré à la mi-octobre.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.