Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le conseiller territorial Dominique Riboud (UD) a tenu à adresser ses meilleurs vœux et souhaite réveiller l’esprit citoyen dans la population.
 
 

Tradition oblige, en ce début d’année, Dominique Riboud n’a pas manqué de formuler ses espérances pour les douze prochains mois. A chaque Saint-Martinois et Sainte-Martinoise, le conseiller territorial souhaite naturellement bonheur, santé et richesse… mais pas que. « Je souhaite que les gens et les dirigeants réalisent les changements qui affectent Saint-Martin depuis quarante ans. On n’est plus 6.000 mais bientôt 40.000 habitants. Il y a forcément un besoin d’adaptation et de compréhension. »
2016 sera-t-elle l’année de la prise de conscience collective ? Dominique Riboud espère que les différents acteurs, exécutif en tête, vont rapidement trouver des mesures pour le développement économique de notre petite île. « Il faudrait que les travaux du port démarrent, en priorité le port de commerce et l’aménagement de la baie de Marigot. Après l’avoir dénigré, l’actuelle majorité a repris le projet à son compte. Résultat : on est encore en train de refaire des analyses, alors que tout avait déjà été fait. On manque diablement de décideurs. On gâche tout ! »
Quant à la fiscalité directe ou indirecte, le conseiller territorial d’Union pour la démocratie estime qu’elle est « encore et toujours mal perçue ». « Je pense qu’il n’y a pas de conscience citoyenne, ou peu. Chacun fait comme il veut. » Toujours dans cette même veine d’esprit citoyen, Dominique Riboud invite les parents « à faire plus attention à leurs enfants ». « J’espère qu’ils vont y arriver et que, tôt ou tard, le modèle familial change un peu. Ce manque de cellule familiale solide ne peut faire autrement que de disperser notre jeunesse. »
Mais le plus important pour l’élu de l’opposition reste la cohésion sociale, « le tous ensemble », en cette année 2016. « On doit tous avoir le sentiment d’être des citoyens de Saint-Martin. Ca n’empêche pas d’être conscient des spécificités du territoire, de son histoire et de sa population. C’est simplement que certains comportements sont devenus obsolètes. Bonne année à tous ! »
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.