Temps de lecture estimé : 2 minutes
Pour l’ouverture de leur 14ème édition, les Mardis de Grand-Case, manifestation organisée par Calypso Event, ont une fois encore attiré la foule des grands jours sur le boulevard Bertin-Maurice Léonel.
 
 

Entre les nombreux stands des artisans, les danseuses brésiliennes et les musiciens, une jolie atmosphère bon enfant a régné pendant toute la soirée. Quant aux amateurs et amatrices de curiosités en tous genres, ils ont pu étancher leur soif de découverte en marquant un arrêt au musée éphémère de sciences naturelles, l’Amuseum Naturalis. Un vrai succès donc pour cette première soirée des Mardis de Grand-Case, ce qui laisse envisager une saison des plus radieuses. La fête se poursuivra pendant encore onze semaines dans la capitale de la gastronomie. Prochain rendez-vous : mardi 19 janvier.
 
 
Puanteur et immondices
 
Si la fête a battu son plein pendant toute la soirée, Chantale Vernusse, l’organisatrice des Mardis de Grand-Case déplore cependant que les poubelles étaient « pleines et même parfois débordaient de leurs containers au point d‘empêcher l’installation des stands et d’incommoder le public par la vue et les odeurs qu’elles généraient. Nous  espérons que tout cela sera pourra être corrigé pour la suite de la saison. »  Le service environnement et propreté de la Collectivité est averti.
 
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.