Temps de lecture estimé : 3 minutes
Le sénateur profitait d’un dîner de presse samedi soir pour notamment dévoiler une brochure parlementaire rendant compte de son action au palais du Luxembourg.
 
 

Le représentant de Saint-Martin dans la Haute Assemblée avait choisi de chouchouter les médias pour présenter ses vœux de nouvelle année. C’est lors d’un dîner convivial, où il affirmait d’emblée vouloir « mettre à l’honneur la presse », que Guillaume Arnell a livré une première synthèse de son travail parlementaire depuis son élection en septembre 2014.
Avant de dévoiler la brochure qui retrace son action depuis plus d’un an, le sénateur a tenu à rappeler sa conception de la liberté de la presse, « organe indispensable à la vie d’une société démocratique ». Bon joueur, il admettait en sa qualité d’élu qu’« il faut savoir écouter et accepter les critiques » de la part de ces médias locaux, toujours enclins à relayer « nos imperfections, nos incohérences ». « Nous savons écouter (…) nous avons à cœur de ne rien faire dans l’opacité ». En 2016, peut-on justement garantir à la population et à la presse un peu plus de transparence sur certains dossiers ? L’avenir le dira.
 
UN SÉNATEUR PLUS ACCESSIBLE ?
Guillaume Arnell a dévoilé sa première brochure parlementaire entendant prouver sa « capacité à exercer les deux missions ».  « Lorsque je ne suis pas ici je ne suis pas en vacances » ironisait le sénateur, en référence à son absence décriée lors de la crise du 22 octobre contre le PLU. Dans un corpus d’une vingtaine de pages, l’élu retrace donc les différents dossiers qui l’ont mobilisé en sa qualité de sénateur de Saint-Martin, au travers de ses prises de parole au nom du groupe RDSE, sa participation aux débats, ses prises de position sur les dossiers intéressant Saint-Martin (abrogation de l’aide à la rénovation hôtelière, gestion problématique des registres du commerce et des sociétés (RCS), question migratoire, finances de la Collectivité…). Guillaume Arnell assure également suivre de près la mise en oeuvre des annonces présidentielles depuis la visite à Saint-Martin de François Hollande.
Le sénateur annonce surtout l’ouverture prochaine de sa permanence, au 45 boulevard de France à Marigot et entend ainsi « ne pas être inaccessible ».
 
 
Bethany Home : 3000 € pour le bus
 
Depuis quelques mois l’Association Rambaud-St. Louis tente de récolter des fonds pour l’acquisition d’un bus équipé pour le transport des personnes à mobilité réduite et destiné aux seniors résidant à Bethany Home. Guillaume Arnell a tenu à apporter sa contribution et remettait samedi soir un chèque de 3000 €.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.