Temps de lecture estimé : 3 minutes
Vendredi matin, la préfète Anne Laubies et la présidente Aline Hanson ont reçu les membres des brigades vertes en Collectivité pour les féliciter.

Opérationnelles depuis octobre, les brigades vertes ne chôment pas. En l’espace de trois mois, elles ont collecté plus de neuf cents tonnes de sargasses échouées sur nos plages (938 tonnes précisément), principalement sur les secteurs de Cul-de-Sac, Mont Vernon et Coralita. Afin de remercier le Centre Symphorien d’insertion (CSI) et ses ramasseurs d’algues brunes pour leur entreprise laborieuse, la préfète et la présidente ont tenu à leur témoigner leur gratitude. Pour Anne Laubies, il s’agit « d’un travail essentiel qui a été mené. » « Nous sommes tous confrontés à cette problématique des sargasses. Ca va, ça vient, mais le travail porte ses fruits. » Aline Hanson a, quant à elle, ajouté que « les sargasses sont un problème de santé publique, mais aussi une priorité pour la Collectivité qui tient à préserver l’image touristique de l’île. » La présidente a appelé à poursuivre les efforts « jusqu’à ce que les algues partent ailleurs. » Pourquoi pas… Au final, pendant près d’une heure, l’édile, la représentante de l’état, la directrice du CSI, Marie-Paule Rousseau Cornette, et la vingtaine de brigadiers se sont congratulés mutuellement.
 

Valoriser les sargasses
Depuis qu’elles font l’objet d’un ramassage régulier, les satanées algues brunes sont déjà entrées dans la composition du compost préparé par Verde-SXM, à l’Ecosite. Mais il existe certainement d’autres débouchés pour les sargasses. En juin dernier, l’Ademe Guadeloupe lançait un appel à projet, avec pour objectif d’identifier des techniques de collecte des sargasses et de valorisation. Trente-sept dossiers avaient été déposés, dont zéro par des Saint-Martinois, et le comité en avait sélectionné quatorze. Huit concernent la valorisation, six les systèmes de collecte. Les heureux lauréats de cet appel à projet seront dévoilés ce vendredi, à la CCISM.
 

Une mission interministérielle  contre les algues brunes
Comme annoncé en septembre dernier, la mission interministérielle d’études sur les sargasses, après être passée en Martinique et en Guadeloupe, est arrivée ce lundi à Saint-Martin. Son objectif est simple : organiser la filière de ramassage et de valorisation des sargasses. Au cours de cette venue dans les îles du Nord, les trois membres de la mission effectueront des visites sur le terrain et rencontreront les différents acteurs des services de l’Etat, de la Collectivité et des associations. Ce mardi, la mission s’entretiendra notamment avec le président du CESC Georges Gumbs, la préfète Anne Laubies, le directeur de Verde-SXM Patrick Villemin et la présidente de la Collectivité Aline Hanson. Jeudi, la mission interministérielle se rendra à Saint-Barthélemy.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.