Temps de lecture estimé : 3 minutes
Le représentant du Conseil de quartier numéro 5 présentait samedi ses ambitions pour animer et embellir les secteurs de Saint-James et Bellevue.
 
 

En début d’année il est coutume de présenter ses vœux et bonnes résolutions. Fortement impliqué dans la vie sociale et culturelle de son quartier, Paul Whit se prêtait à l’exercice samedi dernier. Les invités se sont donc pressés à Saint-James au 12 rue de Hollande, local des associations qu’il préside et qui avait été inauguré en novembre 2014. Foundation for Hope & Music Development et Sxm Horizon ont fait du chemin et permettent aujourd’hui de concrétiser, de façon complémentaire, les projets du Conseil de quartier numéro 5. « 2016 est l’année de la responsabilité, il faut être créatifs, ne pas tout attendre de la COM et de l’Etat » glissait son représentant, qui entend continuer à retrousser ses manches. Il a d’ailleurs sollicité une audience auprès du Conseil exécutif de la Collectivité afin d’informer les élus des projets envisagés pour cette nouvelle année.
Du lien social
Ne pas oublier, et ériger en exemple certaines figures exemplaires de la société : samedi Paul Whit a profité de ses vœux pour rendre hommage à « Miss Ello » Fleming, récemment décédée à l’âge de 95 ans. « C’était une femme leader à Quartier d’Orléans » se souvient-il. Dans ce travail de mémoire, le représentant du Conseil de quartier souhaite également que soit érigée une statue à l’effigie du footballeur, feu Laurent Clair Ratchel dit « Lorenzo ». Une levée de fonds sera organisée en ce sens.
Outre l’encadrement périscolaire, prendre soin des publics les plus fragiles reste une des missions essentielles des associations du quartier. 2016 devrait ainsi permettre de créer une école parentale, en partenariat avec la COM dans le cadre du Contrat de Ville, afin de mieux encadrer les enfants en très grande difficulté. Paul Whit souhaite aussi « avoir une bonne relation avec le Pôle social afin d’aider au mieux les personnes âgées ».
 
Embellir le quartier
Un quartier plus vert, plus propre, plus attractif : Paul Whit défend plusieurs projets d’embellissement de Saint-James / Bellevue, après quelques premières expériences réussies : couverture de locaux à poubelles, décoration du rond-point pour Noël… Le Conseil de quartier et les associations vont donc plancher cette année sur le projet Milo : rue de Hollande, à côté de l’ancienne gendarmerie « nous aimerions créer un espace pour faire revivre le patrimoine et attirer les touristes, c’est un projet qui nous tient très à coeur ». Ils proposeront aussi à la COM décorations et embellissements pour les fêtes au niveau de la frontière de Bellevue, des ronds-points et du stand de taxis à Marigot, ou encore la création de bacs à fleurs. « Cela permettra de faire travailler des jeunes du quartier tout en ayant un cadre de vie plus attrayant » conçoit Paul Whit. Des jeunes qui ont également été associés à un projet touristique : l’accueil des croisiéristes sur le Front de Mer, dans le cadre d’un partenariat avec l’Office de tourisme désormais opérationnel.  
L’année dernière les associations et le Conseil de quartier ont multiplié les rendez-vous auprès de la population : Walk-a-thon, fête des Mères, fête des Pères, centres de loisirs… L’ambition de rester au cœur de la vie sociale et culturelle reste la même cette année. « Nous souhaitons aussi participer aux Sip n’Chat Fridays au mois de mars » ajoute Paul Whit, toujours aussi décidé à faire bouger son quartier.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.