Temps de lecture estimé : 2 minutes
Lors d’un séminaire dédié aux forces de sécurité, la jeune Célia Daizey était invitée en Guadeloupe pour faire partager son expérience de dressage sur le renforcement positif.

Elle n’a que 23 ans mais œuvre déjà parmi les pros. Célia Daizey, éducateur canin, a ouvert son centre Dog’s Land à la Savane il y a près d’un an, après avoir étudié le métier au Canada où elle a eu accès à des méthodes novatrices qui intéressent aujourd’hui les forces de sécurité. Du 25 au 29 janvier, la jeune femme était donc conviée au Domaine Canin en Guadeloupe, pour un séminaire sur le chien de détection destiné aux forces de l’ordre des Antilles-Guyane. Les méthodes de dressage ont en effet évolué et les professionnels de la détection par les chiens ont pu prendre connaissance de ces nouvelles approches.
 
Célia, spécialiste de la méthode dite du « renforcement positif » pour le dressage des chiens, a donc été invitée à partager son savoir-faire. « Dans l’approche traditionnelle, le chien est forcé à faire ceci ou cela, un rapport de force s’instaure et l’animal risque de développer des troubles du comportement » détaille la jeune spécialiste qui travaille autrement.
 
LE RESPECT DE L’ANIMAL
De plus en plus de professionnels s’intéressent donc au renforcement positif, méthode plus en adéquation avec le mode de fonctionnement et le langage du chien : « on est dans le respect de l’animal, le chien propose des choses qu’on va encourager donc renforcer si c’est un bon comportement, alors que le mauvais comportement est ignoré. La méthode fonctionne avec un système de récompenses ».
A l’instar de la méthode Sokks, approche innovante pour la détection des odeurs qui était aussi présentée lors de ce séminaire, le renforcement positif intéresse de plus en plus les militaires, ouverts à ces méthodes plus actuelles. D’autant que les chiens détecteurs sont de précieux alliés, notamment dans la lutte contre les nouvelles formes de terrorisme.
« C’était très enrichissant, très constructif » analyse Celia, qui a également pu bénéficier d’une formation dans la suite du séminaire.
 
Situé derrière le karting à la Savane, le centre d’éducation canine Dog’s Island a ouvert ses portes en mars 2015. Il compte aujourd’hui une quarantaine d’adhérents et fait également office de pension canine. Contact : 0690 59 22 19.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.