Temps de lecture estimé : 3 minutes
Un comparateur public et gratuit de tarifs bancaires a été lancé par le ministère des Finances le 1er février. Un outil précieux pour le consommateur.
 
 

Combien vous coûtent des frais de tenue de compte ? Que vous coûte de retirer de l’argent au distributeur d’une autre banque que la vôtre ? Les cartes de paiement ont-elles le même prix partout ? On y voit enfin un peu plus clair grâce au site internet www.tarifs-bancaires.gouv.fr lancé par le gouvernement début février. Cet outil inédit permet de comparer les tarifs bancaires, région par région. Le site est géré par le comité consultatif du secteur financier (CCSF) et permet aux consommateurs de comparer gratuitement les principaux frais facturés par les différents établissements à leurs clients personnes physiques, n’agissant pas pour des besoins professionnels. Le comparateur en ligne porte sur 15 tarifs bancaires. Facile d’accès, il permet de sélectionner son « département », soit une longue liste qui se termine par « Saint-Martin ». Ensuite la plateforme vous propose sa liste de services à comparer entre les banques locales (certains établissements sont à trouver dans « Guadeloupe »). C’est à ce moment précis que vous devriez savoir si vous avez choisi la « bonne banque », selon les usages que vous faites, ou pas de ces différents services.
 
DE GRANDES DISPARITÉS
Certains frais bancaires sont plus ou moins proches d’un établissement à l’autre. C’est le cas par exemple des commissions d’intervention, dont le tarif à l’opération varie entre 6 euros (Crédit Mutuel) et 8 euros (BNP, Bred, BDAF, LCL). Tous les établissements s’accordent également à ne pas facturer les frais par paiement d’un prélèvement Sepa, les frais de mis en place d’un mandat de prélèvement Sepa, ou encore les frais par virement Sepa occasionnel par internet. Quant au nombre de retraits gratuits par mois dans le DAB d’une autre banque, ils oscillent entre 3 et 4 selon les banques.
 
Mais il existe aussi quelques écarts de conduite d’une banque à l’autre. Ainsi, la Banque des Antilles Françaises ne facture aucun frais lorsqu’un client retire des espèces au DAB d’une autre banque, alors que cette option est facturée entre 0,65 et 1 euro dans les autres établissements. Pour le service de banque à distance (internet), là aussi les clients ne sont pas logés à la même enseigne : ça ne coûte strictement rien à la Bred, à la Banque postale ou chez LCL. En revanche il vous faudra payer 24 euros pour profiter de ce service si vous avez domicilié vos comptes chez BNP. La facture monte encore dans les autres établissements : 36 euros au Crédit Mutuel, 42 euros à la BDAF.
 
Une autre disparité importante est liée aux frais de tenue de compte. De 0 euros chez LCL, ils montent jusqu’à 60,36 euros à la BDAF.
 
Le comparateur en ligne assure que les tarifs seront mis à jour le cas échéant.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.