Temps de lecture estimé : 3 minutes
Dans le cadre des 27èmes Semaines d’information sur la santé mentale, l’équipe de psychiatrie de l’hôpital LCF organise une série d’événements.
 
 

Mens sana in corpore sano. Comprenez : « un esprit sain dans un corps sain ». Cette célèbre locution latine sera au cœur des Semaines d’information sur la santé mentale, du 7 au 16 mars. En effet, l’édition est placée cette année sous le thème « Santé mentale et santé physique : un lien vital ». Le premier rendez-vous est fixé au lundi 7 mars. A cette occasion, le centre médico-psychologique (CMP), situé route du Fort Louis, ouvrira ses portes aux partenaires et au public. De 13 heures à 16 heures, les professionnels de santé y seront disponibles afin de faire découvrir la structure. Mercredi 9 mars, un stand d’information sera installé devant le bureau de Poste de Marigot. Le sport sera notamment mis à l’honneur jeudi 10 mars avec une sortie en catamaran. D’autres rendez-vous se tiendront également la semaine prochaine
 
LA SANTÉ MENTALE, QUÉSACO ?
Bien qu’il n’existe aucune définition précise de la santé mentale, l’OMS s’accorde à dire que c’est « un état de bien-être qui permet à chacun de réaliser son potentiel, de faire face aux difficultés normales de la vie, de travailler avec succès et de manière productive et d’être en mesure d’apporter une contribution à la communauté. » La santé mentale peut être altérée par des troubles, dont la dépression, les troubles anxieux, les troubles bipolaires ou la schizophrénie. Une liste des troubles de la santé mentale et leur description sont données dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux de l’Association Américaine de Psychiatrie et la Classification internationale des maladies de l’OMS.
 
 
Le Bore-out : le mal de l’ennui

Passer son temps à regarder l’heure défiler, faire durer ses pauses café, naviguer sur Internet sans but précis… Beaucoup d’entre nous ont été confrontés, au moins une fois, à ces situations lors d’un creux d’activité au travail. Mais pour certains, l’ennui est quotidien et peut vite devenir insupportable. Anxiété, fatigue, déprime… Le bore-out est proche. Alors que le burn-out, ou épuisement professionnel lié à un trop plein d’activité, fait l’objet d’une lente démarche de reconnaissance en tant que maladie professionnelle, l’ennui au travail demeure tabou. Pourtant, occuper un poste où il n’y a rien à faire peut devenir un supplice. Car derrière l’oisiveté au bureau se cache un véritable manque de stimulation intellectuelle, très dévalorisant et, paradoxalement, très stressant. Pour rester dans le thème « Santé mentale et santé physique : un lien vital », la pratique d’une activité physique sur vos heures de temps libre (hors de votre lieu de travail) peut certainement aider à rendre plus supportables de longues journées d’ennui.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.