Temps de lecture estimé : < 1 minute
L’association du BTP tire la sonnette d’alarme…

Depuis plusieurs mois, les chantiers sont fréquemment visités par des intrus qui se servent allègrement : « ce sont des petits vols répétés mais qui à la longue causent de gros préjudices » témoigne l’un des représentants. Parmi ces méfaits commis sur les chantiers, l’association du BTP cite le vol de matériaux divers, le vol de pièces de rechange et de batteries sur les engins, ainsi que le vol de carburant, parfois accompagné de vandalisme. « Sur une grosse machine un plein peut aller de 200 à 500 euros » indique les professionnels du bâtiment. « Nous appelons nos membres à une plus grande vigilance ainsi que l’attention du public sur la vente ou la revente au marché noir de carburant. Soyez attentifs et vigilants ! ».
Pour l’association saint-martinoise du BTP, les actes viennent s’ajouter « aux préjudices portés aux entreprises de Saint-Martin ces derniers temps, à savoir baisse des marchés, invasion d’entreprises venant de l’extérieur, non bénéfice du CICE, croissance importante des charges et impôts (TGCA, Licence, Patente, etc….) ».
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.