Temps de lecture estimé : 2 minutes
Victorieux 13 à 8 du Good Luck pour leur dernier match à domicile, les Archiball sont rattrapés par un point du règlement qui pourrait leur coûter cher.

Samedi à Bellevue, tous les supporters des Archiball étaient massés sur le bord du terrain pour encourager leurs bleus et rouges préférés. Opposés au Guadeloupéens du Good Luck, adversaires directs dans la lutte pour les demi-finales, les Saint-Martinois n’avaient pas le droit à l’erreur et ils ne se sont pas ratés. Grâce à un essai non transformé d’écart, les Archis se sont imposés 13 à 8. Le Good Luck a manqué son hold-up mais est tout de même reparti du côté de l’Ile aux belles eaux avec le point de bonus défensif. Les Archiball restent quatrièmes du championnat régional et devraient donc rencontrer les Barracudas de Saint-Barthélemy dans le dernier carré.
Toutefois, le ciel des Saint-Martinois n’est pas aussi dégagé qu’il ne le devrait. Une polémique née du match entre le RCSF et les Archis fait d’ailleurs rage sur les réseaux sociaux. Défaits de seulement cinq points, les Archis avaient tout de même réussi à glaner le point de bonus défensif. Ce point leur a finalement été retiré pour manquement au règlement. Lors de ce déplacement à Saint-François, les Archiball avaient bien noté quinze joueurs sur la feuille de match mais aucun remplaçant. Même si le corps arbitral ne s’en est pas ému et que le match s’est déroulé normalement, le règlement stipule qu’une équipe doit compter au moins un remplaçant sur son banc. La semaine dernière, la sanction est tombée : le point de bonus défensif accordé aux Archiball s’est transformé en point de bonus offensif pour le RCSF. Une déplorable décision du comité de Guadeloupe, quoique légitime, qui prive les Archis d’un point précieux et favorise le RCSF. Souhaitons pour les Saint-Martinois que cette unité ne leur fasse pas trop défaut à la fin de la saison régulière.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.