Il n’est jamais évident d’être le seul à passer une épreuve, qui plus est lorsqu’on a repris les cours depuis seulement quelques semaines. 

Mais Stève avait un objectif : celui de conquérir cette ceinture Marron qui est un véritable « parcours du combattant ». Stève a passé le test combat avec une motivation inébranlable. Cinq « hauts gradés » ont été spécialement choisis pour ce test : Dimitri Asselin (ceinture noire 3Ème dan Japon), Ruben Girault-Darteyre (ceinture noire 1er dan Japon), Laurent Toussaint (ceinture noire 1er dan Japon), Charly Douglas (ceinture noire 1er dan Japon) et Mauricio Lanari (ceinture marron 1er kyu). Si Stève Gibert a plié et est tombé plusieurs fois par terre, il s’est toujours relevé et n’a fait preuve d’aucune faiblesse pour réussir son pari et décrocher cette fameuse ceinture marron 1er kyu, antichambre de la ceinture noire. A noter qu’il s’agit au total de cinq rounds de 2 minutes « non stop » et que seule la touche au visage est interdite. Les combattants sont d’ailleurs équipés comme il se doit : gants de MMA, protège-tibias, coquille et protège-dents.
Le dojo du Shidokan et tout son staff félicitent chaleureusement Stève qui peut être fier de cette réussite qui ne souffre aucune contestation. Félicitations à lui pour la préparation qu’il a menée avec conviction et travail, ainsi qu’à ses opposants qui ne lui ont fait aucun cadeau. Un grand bravo également aux proches et aux amis de Stève qui l’ont encouragé jusqu’au bout du bout, aidant grandement à cette performance. Le Shihan Christian Pujol souligne « une attitude et un comportement irréprochable dignes des meilleurs samouraïs d’antan. »
 
 
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.