Temps de lecture estimé : 5 minutes
Le 14 avril dernier, les élèves de l’école Clair Saint-Maximin à Quartier d’Orléans et leur enseignante Mme Tondu ont participé à l’émission  «Parents Beware» sur la radio locale « Youth radio».

Ils ont présenté avec beaucoup de dynamisme leur projet  «Radio 7 stars CSM» dans le cadre du dispositif «accompagnement éducatif». «Radio 7 stars CSM» est une radio scolaire qui permet aux élèves de Quartier d’Orléans d’acquérir une méthodologie de recherche, des stratégies de lecture diversifiées, un esprit critique permettant de faire des choix pertinents. Ce projet leur permet aussi de mettre en action des savoir-faire indispensables : prendre des notes, ordonner ses idées, faire un plan, manipuler et utiliser des objets techniques tels que le magnétophone, le téléphone ou l’ordinateur. Un projet innovant proposé par Mme Tondu et qui permet d’améliorer les compétences langagières de nos petits écoliers tout en les éduquant aux médias et à l’information.
 

 

Jeunes d’Outre-mer

Un livre à découvrir ce mardi soir à la médiathèque

 

BREVE-MEDIATHEQUE-Melina-Seymour.jpg

La Médiathèque territoriale accueille la jeune auteure guadeloupéenne Mélina Seymour ce mardi 26 avril pour la présentation de son premier livre « Jeunes d’Outre-Mer, le cas de la Guadeloupe ». La Médiathèque territoriale invite le public à venir nombreux découvrir l’ouvrage de Mélina Seymour, dont le thème revêt un intérêt tout particulier pour notre territoire. La présentation se fera en soirée de 19 heures à 21 heures. Femme, Guadeloupéenne, originaire de la Ville du Moule, Mélina Seymour milite au côté de la jeunesse guadeloupéenne depuis le lycée. Le mal être des jeunes, le sentiment d’insécurité, la délinquance juvénile, ne la laissent pas insensible. Elle décide de s’engager auprès de la jeunesse en difficulté, avec un engagement dans le secteur associatif depuis plus de 15 ans. Son ouvrage est publié aux Editions Nestor.
 

 
253 séismes le mois dernier dans la région
 
L’Observatoire volcanologique et sismologique de la Guadeloupe a enregistré au cours du mois de mars, dans une région de 450 kilomètres autour de la Guadeloupe, un total de 253 séismes d’origine tectonique dont 114 ont été localisés, de magnitude maximale 6.0. Deux séismes ont été ressentis en Guadeloupe. En ce qui concerne l’archipel guadeloupéen, la répartition géographique de l’activité sismique est comparable à celle des mois précédents, avec une sismicité superficielle localisée principalement le long des grands systèmes de failles distribuées entre la Martinique et Barbuda. Le 19 mars à 7h26, un séisme fort, de magnitude 6.0, a été enregistré à 192 kilomètres au nord-nord-est d’Anse-Bertrand, à 9 kilomètres de profondeur. Ce séisme a été largement ressenti dans le nord des Petites Antilles. 180 séismes ont été enregistrés entre les Saintes et la Dominique. Un séisme mineur, enregistré le 21 mars à 15h02, de magnitude 2.0, a été localisé à 4 kilomètres au sud-est de Terre-de-Bas, à 10 kilomètres de profondeur. Ce séisme a été signalé comme ressenti aux Saintes.
 

Air France ouvre une ligne Paris CDG – Costa Rica
 
BREVE-Air-France-Costa-Rica.jpg
 
Leader en Amérique Centrale, du Sud et dans les Caraïbes en termes d’offre de sièges, Air France-KLM dessert déjà dans cette zone 27 destinations avec plus de 200 vols par semaine au départ de Paris-Charles de Gaulle et d’Amsterdam-Schiphol. La compagnie aérienne inaugurera le 2 novembre 2016 sa 28ème route dans cette région du monde, grâce à une nouvelle liaison entre Paris-Charles de Gaulle et San José au Costa Rica. Pendant la saison hiver, la compagnie française proposera deux vols par semaine en Boeing 777-300ER pouvant accueillir 14 passagers en classe Affaires, 32 en Premium et 422 en Economie. Les départs se feront les mercredi et samedi à 13h45 (arrivée à 18h10), les vols retour quittant le Costa Rica partiront à 20h40 (arrivée J+1 à 13h50). Le président de la République du Costa Rica, Luis Guillermo Solís, s’en réjouit : « ce nouveau vol permettra non seulement de faciliter les voyages des Français vers notre pays, mais grâce au vaste réseau de correspondances, cette route constituera également une porte d’entrée en Amérique centrale pour les touristes de toute l’Europe. Cela permettra de dynamiser le secteur du tourisme de notre pays ».
 

 
Saint-Martin à Saint-Kitts !
 
BREVE-St-Kitts.jpg
 
Le conseiller territorial en charge de la coopération régionale, Louis Fleming, s’est rendu sur l’île voisine de St Kitts, le 21avril où s’est tenue la 4ème réunion de la table ronde sur le développement des territoires de la Caraïbe. Cette rencontre était organisée par la Commission Economique pour l’Amérique Latine et la Caraïbe (CEPALC), qui est l’une des cinq commissions régionales de l’Organisation des Nations Unies, dont la Collectivité de Saint-Martin est un membre associé depuis 2015. Le conseiller Louis Fleming, accompagné d’Alex Richards, directeur des Affaires européennes et de l’action extérieure, a pris part aux travaux de réflexion menés par le Comité pour le Développement de la Caraïbe et de la Coopération (CDCC). Plusieurs thèmes ont été abordés, à l’instar du fort endettement des territoires de la région, essentiellement dû aux chocs économiques extérieurs et à la faible performance des exportations, ainsi qu’aux catastrophes naturelles qui ont frappé la zone entre 2000 et 2014 entraînant des dommages évalués à 30 milliards de dollars. Parallèlement, les économies des territoires n’ont eu qu’un accès très limité aux financements extérieurs concédés au titre de l’Aide Publique au Développement, en déclin dans la région depuis 2000 ; le vieillissement de la population a également été au cœur des discussions, un aspect qu’il faudra prendre en compte alors que les +65 ans seront 2 fois plus nombreux en 2040.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.