Temps de lecture estimé : 2 minutes
Dimanche au Zoo de Madame Estate, le public a répondu nombreux à l’appel de la découverte du patrimoine animalier de Saint-Martin.

Toutes les conditions étaient réunies pour que cette troisième édition de l’Endemic Animal Festival soit un succès : une belle organisation, un soleil radieux et un parc zoologique joliment restauré. Pas étonnant que le public se soit pressé par centaine pour venir découvrir et observer les espèces « natives » et celles « importées » de Saint-Martin. Au gré des ateliers, des observatoires et de la signalétique didactique, les visiteurs ont appris énormément de choses sur la faune locale et ses origines. Certains ont été surpris d’apprendre que plusieurs espèces ont fait le voyage jusqu’à Saint-Martin en flottant sur des morceaux de bois poussés par les flots, alors que d’autres s’y sont rendus à tire-d’aile. Oiseaux, mammifères, crustacés, reptiles, insectes… Le commun des mortels soupçonne difficilement la variété d’animaux présents à Saint-Martin et dans les îles environnantes. Ce festival était justement l’occasion parfaite pour mieux connaître son environnement et ses « petits occupants ». La visite a également permis au public de rentrer chez lui avec cinq bonnes idées pour l’aider à apprécier encore davantage la nature : 1. Installer une mangeoire à oiseaux chez soi ; 2. Apprendre les noms des plantes et des arbres autour de chez soi ; 3. Se promener en famille dans la nature chaque week-end dans des endroits différents ; 4. Garder Saint-Martin propre en ramassant les déchets que l’on rencontre ; 5. S’entraîner à dessiner les animaux et les plantes qui nous entourent.
 
Les frégates vivent la journée à Saint-Martin et dorment la nuit à Dog Island.
 
 
Depuis le poste d’observation, sur les bords du Great Salt Pond, on pouvait admirer certains oiseaux comme les sternes royales.
 
 
Une signalétique didactique permet de se familiariser avec les espèces « natives » de Saint-Martin
 
 
ENDEMIC-ANIMALS-FESTIVAL-4-ATELIER-HUM.jpg
Les enfants ont passé du bon temps à fabriquer et colorier des couronnes de papier ornées d’animaux endémiques.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.