Temps de lecture estimé : 3 minutes
Les deux derniers modules de la formation « Enseigner le tourisme à Saint-Martin », dispensée par l’Education Nationale en partenariat avec la Collectivité et l’Office de tourisme, ont eu lieu les 21 et 22 avril derniers. 

Après les modules des 12 et 13 avril (notre édition du 15 avril), les 25 stagiaires de la formation « Enseigner le tourisme à Saint-Martin » ont été reçus à l’hôtel 5 étoiles Belmond La Samanna, aux Terres-Basses, pour la session « Tourisme et Economie ». Une occasion pour les enseignants de s’immerger dans le monde du tourisme haut de gamme.
Après avoir visité ce lieu d’exception, les stagiaires ont assisté au cours de l’intervenant Philippe Thévenet, porte-parole de l’association des hôteliers de Saint-Martin (AHSM), sur le thème de l’interdépendance entre l’économie de l’île et le tourisme. La directrice de l’Office de tourisme, Kate Richardson, a ensuite renseigné les stagiaires sur le rôle de l’Office de tourisme dans la promotion de l’île, tandis que Stéphanie Bessière, directrice du tourisme à la COM, a présenté le « Plan stratégique de développement touristique de Saint-Martin ».
 
Le lendemain pour le dernier module intitulé « Tourisme et Environnement », la petite équipe conduite par Evelyne Fleming, chargée de mission auprès du représentant du Recteur et pilote de cette formation, a rallié le restaurant Villa Royale sur le boulevard de Grand-Case. Sur place Romain Renoux, directeur adjoint de la Réserve Naturelle, a fait une présentation de l’espace naturel protégé et des enjeux de cette protection, sur le thème « L’environnement, un élément central et incontournable du tourisme, à protéger ».
 
Les stagiaires ont ensuite été accueillis à bord du catamaran Scoobi Too, par le capitaine Stéphane Mazurier et son équipage, pour une excursion au cœur de la Réserve naturelle maritime de Saint-Martin. Guidés par Romain Renoux de l’îlet Tintamarre à l’îlet Pinel, les stagiaires ont pris conscience de l’importance de la protection de ces richesses environnementales uniques. Stéphane Mazurier n’a pas manqué de sensibiliser les stagiaires au tourisme nautique qui revêt selon lui un formidable potentiel de développement. En enfilant pour quelques heures le costume du touriste, les enseignants ont pu mesurer l’intérêt d’inclure la protection environnementale dans leurs cours et l’importance de connaître ces composantes essentielles du tourisme.
 
A l’heure du bilan devant le représentant du recteur Michel Sanz, la présidente Aline Hanson, la présidente de l’Office du tourisme, Jeanne Vanterpool et l’ensemble des professionnels qui ont animé les modules, les 25 stagiaires ont fait part de leurs impressions et ont salué « des intervenants passionnants et passionnés », qui leur ont donné le goût d’enseigner le tourisme et la culture saint-martinoise à leurs élèves.
 
Au terme du bilan, le représentant du recteur a lui proposé de mener une expérimentation plus large pour qu’à la rentrée 2017 le tourisme soit enseigné dans tous les établissements scolaires du 1er et du 2nd degrés de Saint-Martin. « Ce ne sera pas facile, il faudra se battre pour y parvenir, mais nous aurons alors mis sur pied une formation unique en son genre sur le territoire français ».
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.