Temps de lecture estimé : 2 minutes
Avez-vous déjà humé la puanteur de l’air certains jours à Philipsburg ? Ne regardez pas sous votre chaussure, la pestilence s’échappe de la décharge.

Face à ce qu’ils appellent «une très grande colline de déchets non documentés au milieu d’une zone densément peuplée », des résidents de Sint Maarten ont lancé le 18 avril une pétition en ligne, afin d’interpeller leur gouvernement sur le sujet, trois jours seulement après un important incendie sur cette fameuse « colline ». Selon les résidents, le site d’enfouissement de Pond Island, surnommé « The Dump » (la décharge, le dépotoir), a atteint sa limite depuis plusieurs années. Pourtant « les poubelles continuent d’y être entassées. »
 
Entre les risques sanitaires (les émanations toxiques peuvent parfois être senties à plusieurs kilomètres à la ronde), ceux environnementaux (les incendies récurrents), ainsi que l’image peu glamour qu’elle offre de Philipsburg aux touristes, les résidents affirment dans leur pétition que l’état actuel de cette décharge est anticonstitutionnel. Pour étayer leurs propos, ils se réfèrent en particulier aux articles 21 et 22 de la Constitution de St. Maarten : « Le gouvernement doit prendre des mesures pour promouvoir la santé publique » ; « Le souci constant du gouvernement doit être de maintenir le pays habitable, de protéger l’environnement naturel et d’améliorer le bien-être des animaux. » Les signataires de cette pétition attendent du gouvernement de St. Maarten une réponse rapide et concrète afin de solutionner le problème de « The Dump ». Près de 1250 personnes ont déjà signé cette pétition. Retrouvez-la sur internet : www.ipetitions.com/petition/the-dump-problem.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.