Temps de lecture estimé : 3 minutes
Suite à la disparition du peintre Dago (lire notre édition du vendredi 6 mai), la présidente a souhaité rendre hommage à l’homme et à l’artiste : « Le peintre Robert Dago s’en est allé.

C’est toujours avec tristesse qu’un territoire voit partir l’un de ses artistes. Nous garderons de lui le souvenir d’un homme entier, charismatique et passionné, qui a marqué Saint-Martin par son talent artistique et sa personnalité haute en couleur. Après Montmartre et sa célèbre place du Tertre, c’est à Saint-Martin que Dago avait choisi de poser ses valises et d’exercer sa peinture. Il aimait les scènes de vie saint-martinoises, qu’il a immortalisées sur la toile avec grand talent. Dago a été un bel ambassadeur de l’île, son œuvre restera, et nous lui en sommes reconnaissants. Mes sincères condoléances vont à son épouse, ses enfants et ses proches, ainsi que toute la considération du conseil territorial de Saint-Martin ».

Soldats antiguais et français coopèrent
 
Du 18 au 22 avril 2016, 29 soldats français du 33e RIMa ont vécu en immersion avec leurs homologues d’Antigua et Barbuda. Les militaires ont ainsi échangé leurs savoir-faire, partagé leurs connaissances de la zone Caraïbe ainsi que les spécificités relatives aux îles d’Antigua et de Barbuda, et appris à mieux travailler ensemble. Au programme, des instructions armement et des séances de tirs avec les armes employées par les deux forces armées, de la préparation physique, une marche de reconnaissance ou encore du combat en zone urbaine. Ces échanges entre soldats des forces terrestres s’inscrivent dans la continuité et la complémentarité des échanges bilatéraux que conduisent les forces armées aux Antilles avec Antigua et Barbuda dans le cadre d’un partenariat entre nos deux pays.
Rappelons que les forces armées aux Antilles françaises (FAA) garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis les départements de la Martinique et de la Guadeloupe. Elles constituent un dispositif interarmées de premier plan sur le théâtre Caraïbe, en coordination avec les forces armées en Guyane. Les FAA conduisent trois missions principales : l’action de l’Etat en mer sous l’autorité du délégué du Gouvernement pour l’action de l’Etat en mer (DDG AEM) afin de combattre efficacement le narcotrafic en mer et de coordonner la mise en œuvre des plans d’urgence en mer, l’assistance aux populations en cas de catastrophe naturelle et la coopération internationale et inter-administration.

2 tremblements de terre en 2 jours
 
Un séisme léger, de magnitude 4.7 sur l’Échelle de Richter, a été enregistré hier à 09:36 et identifié de type tectonique. L’épicentre a été localisé à 49 km à l’’est−sud−est de La Désirade, à 23 km de profondeur, soit une distance hypocentrale d’environ 54 km. Ce séisme a pu générer, dans les zones concernées les plus proches, une accélération moyenne du sol de 3.8 mg, correspondant à une intensité macrosismique III (faiblement ressentie). Suivant le type de sols, les intensités peuvent cependant avoir atteint localement l’intensité IV−V (secousse forte).
Un séisme léger, magnitude 4.9 sur l’Échelle de Richter, a été enregistré dimanche à 09:48 et identifié de type tectonique. L’épicentre a été localisé à  126 km au nord de Anse-Bertrand, à 22 km de profondeur, soit une distance hypocentrale d’environ 128 km. Ce séisme a pu générer, dans les zones concernées les plus proches, une accélération moyenne du sol de  1.3 mg, correspondant à une intensité macrosismique I-II (non ressentie). Suivant le type de sols, les  intensités peuvent cependant avoir atteint localement l’intensité III (faiblement ressentie).
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.