Temps de lecture estimé : 4 minutes
L’âge et l’ancienneté de présence sur l’île conditionnent fortement la notoriété d’une Union européenne globalement bien perçue.

Mercredi après-midi, dans les locaux de la CCISM, l’institut de sondage Qualistat a restitué les résultats de l’enquête qu’elle a récemment menée sur notre territoire concernant la notoriété de l’Europe à Saint-Martin. En présence d’Anne Laubies, de Guillaume Arnell, de Daniel Gibbs et Jean Arnell, et devant un parterre de professionnels, Erika Merion, directrice de Qualistat, a confirmé que seuls 7% des Saint-martinois se sentent européens, alors qu’ils revendiquent davantage leur identité caribéenne (30%), française (29%) ou saint-martinoise (26%).
 
UNE EUROPE ENCORE TROP FLOUE
Bien que 85% des sondés affirment avoir une représentation positive de l’Union européenne, ils en maîtrisent mal les contours et restent souvent arrêtés sur des schémas périmés d’une Europe à moins de 25 Etats. Leur connaissance des institutions européennes est également limitée. Si le parlement européen est l’institution qui affiche la meilleure notoriété (72%), seuls 22% des sondés affirment en connaître le fonctionnement et la part de ceux en mesure d’indiquer correctement où est son siège ne dépasse pas les 10%.
 
DES FONDS EUROPÉENS MAL CONNUS
Malgré tout, 70% des personnes interrogées se déclarent informées du fait que Saint-Martin bénéficie de fonds européens. Le FEDER est le fonds plus cité, mais sa notoriété spontanée n’excède pas 4%, quand sa notoriété assistée plafonne à 47%. Dans le même temps, seuls 13% de la population interrogée parviennent à lier le FEDER avec des réalisations sur le territoire de Saint-Martin, aux premiers rangs desquels ils désignent la cité scolaire et l’entretien et la réfection des voiries. Quant au FSE, 2ème fonds européen le plus cité, il n’affiche une notoriété spontanée de seulement 1% et une notoriété assistée de 39%.
 
UNION-EUROPEENE-1-ERIKA-MERION-HUM.jpg
Erika Mérion, directrice de l’institut de sondages Qualistat
 
LA PLACE DES MÉDIAS
Quant à l’intervention de l’UE à Saint-Martin, 38% des sondés déclarent en avoir entendu parler et reconnaissent que celle-ci contribue à la compétitivité du territoire et qu’elle est indispensable à son développement. Cette exposition de l’Europe à Saint-Martin est essentiellement due aux médias traditionnels, presse écrite en premier lieu (43%), devant la télévision et la radio. A noter également qu’internet et les réseaux sociaux recueillent 47% de citations, ce qui laisse à penser que la communication digitale devra désormais prendre toute sa place dans la stratégie globale de communication sur les fonds européens à Saint-Martin.
Une majoritÉ d’anglophones
Cette stratégie devra impérativement intégrer la spécificité linguistique de Saint-Martin. Car si l’île est bien française, ses habitants s’affirment majoritairement anglophones. Ce bilinguisme devra être pris en compte quel que soit le support de communication et en particulier dans la presse écrite qui concentre les attentes les plus fortes. Les Saint-Martinois appellent également de leurs vœux un élargissement du spectre des radios et des chaines diffusant les informations sur les fonds européens.

Le mois de mai fête l’Europe
 
UNION-EUROPEENE-3-AFFICHE-Zumfit.jpg
 
Le 9 mai 1950, le ministre des Affaires étrangères Robert Schumann propose la création d’une Communauté européenne du charbon et de l’acier. Cette première institution supranationale a depuis donné naissance à l’Union européenne forte de ses 28 Etats membres. Cette année, pour la première fois, l’Europe se présente à Saint-Martin à l’occasion du Joli mois de l’Europe. Ce dispositif national, relayé dans toutes les régions de France, permet de valoriser l’action de l’Europe dans le développement économique et social du territoire de Saint-Martin, en faisant connaître au grand public les projets soutenus par les principaux fonds européens, instruments privilégiés de mise en œuvre des politiques. Ce Joli mois de l’Europe à Saint-Martin est le résultat d’un partenariat fructueux entre l’UE, la France et la COM pour la mise en place des programmes européens sur la période 2014/2020.
Dans le cadre du Joli mois de l’Europe plusieurs manifestations vont être proposées :
des opérations « portes ouvertes «  de projets financés ; des informations généralistes sur l’UE (à la Collectivité, à la médiathèque et à l’Office de tourisme), des animations radio (jeux concours avec des cadeaux à gagner) et des animations sportives. L’un des premiers rendez-vous est programmé ce vendredi 13 mai avec une séance de Zumfit aux couleurs de l’Europe (bleu et jaune) à Marigot de 19h30 à 20h30. « Venez zumber aux couleurs de l’Europe ! » Retrouvez les programmes de toutes les manifestations sur le site internet de la préfecture : www.saint-barth-saint-martin.pref.gouv.fr.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.