Temps de lecture estimé : 2 minutes
Si la coopération entre les deux parties de l’île peine parfois à se concrétiser, elle avance mieux dans l’urgence, comme on le voit après l’incendie qui a touché l’hôpital dimanche dernier.

L’incendie survenu dimanche dernier à l’hôpital Louis Constant Fleming a considérablement endommagé le service de médecine, fermé jusqu’à nouvel ordre et dont les 24 lits sont inutilisables. Les patients ont pu être transférés dans les services de chirurgie et de gynéco-obstétrique, mais cette situation exceptionnelle a mis en évidence la nécessité de trouver une solution d’urgence pour accueillir les malades en toutes circonstances. Lors de leur visite sur place, la préfète et la présidente de la Collectivité ont immédiatement suggéré qu’un rapprochement soit opéré avec le Sint Maarten Medical Center (SMMC) au niveau de l’accueil des patients, en instaurant une coopération entre les deux établissements.
 
PLUSIEURS PISTES EXPLORÉES
Une rencontre a donc été organisée mardi dernier, notamment entre Rolland Toussaint, le directeur du centre hospitalier de Saint-Martin, et Kees Klarenbeek, son homologue du SMMC. La vice-présidente Ramona Connor et le ministre de la santé de Sint Maarten, Emil Lee, étaient également présents. Cette réunion a permis de prévoir des solutions de prise en charge de l’autre côté de la frontière, si le besoin s’en faisait sentir. « Plusieurs pistes ont été explorées, notamment la possibilité d’avoir un secteur dédié au sein du SMMC pour accueillir les patients de la partie française, avec une couverture médicale qui serait assurée par des médecins du centre hospitalier de la partie française, a précisé Ramona Connor. Une réflexion quant à la couverture sociale des patients français qui seraient traités à Sint Maarten est également menée, tout comme la possibilité d’avoir des professionnels sur place pour accompagner les patients français dans leur prise en charge. »
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.