Vendredi dernier, les établissements scolaires de Quartier d’Orléans en ont accueilli d’autres le temps d’un spectacle de qualité dans une multitude de langues.

C’est à l’occasion de la clôture de la semaine nationale des langues que les écoles primaires et le collège de Quartier d’Orléans ont reçu plusieurs classes d’autres établissements – dont une classe de la Sister Borgia School de Sint Maarten – et que tous ont fait une démonstration artistique et polyglotte de leurs compétences, au stade Thelbert Carti de Quartier d’Orléans. L’idée était et reste de valoriser l’enseignement des langues, atout indispensable pour travailler au sein de l’union européenne et à l’heure de la mondialisation, souligne Marie-Joselyne Arnell, coordinatrice du projet langues dans la circonscription. Toute la semaine dernière, les élèves ont tout particulièrement travaillé sur le thème « Osons les langues », c’est à dire osons parler une langue étrangère sans complexe, même en faisant des fautes, l’important étant de pratiquer pour avancer.
 
SEMAINE-DES-LANGUES-2-spectateurs.jpg
De jeunes spectateurs attentifs
 
ANGLAIS, ESPAGNOL, CRÉOLE ET MÊME MANDARIN…
Les groupes se sont succédés sur la scène et l’on a pu applaudir plusieurs chansons en anglais et en espagnol, une pièce de théâtre en anglais et une autre en espagnol, une saynète en créole, un chant en mandarin, le chant de la Reine des neiges en néerlandais, des démonstrations de merengue, bachata, zumba… Ce spectacle était le résultat de toute une année de travail autour des langues vivantes : l’anglais, l’espagnol et même le portugais à Saint-Barthélemy. L’enseignement s’est fait au travers de dictées en français, en anglais, en espagnol et en créole ; de répétitions de pièces de théâtre ou de résolutions d’énigmes dans toutes les langues. Les établissements travaillent de concert sur le «projet langues», comme cela a été le cas pour les énigmes proposées aux classes de primaire, de sixièmes et de cinquièmes, qui ont été élaborées par les élèves de quatrième «tourisme» du collège de Quartier d’Orléans.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.