Temps de lecture estimé : 2 minutes
L’appel d’offres de marché public pour la conception et l’exploitation de l’aménagement de la baie de Marigot devrait être lancé le 1er juin.

Selon nos sources, cet appel d’offres international devrait être officialisé après passage au conseil exécutif du mardi 24 mai. Plusieurs grandes sociétés seraient d’ores et déjà sur les rangs. L’opérateur économique qui verra  son offre retenue, obtiendra une concession de 50 ans. L’investissement est naturellement à la mesure du projet, c’est à dire « colossal ». En effet, le coût du chantier est estimé à 280 M€, sans aucune participation de la Collectivité. Le concessionnaire, qui devra donc concevoir les aménagements, se rémunérera grâce à l’exploitation des ouvrages. Les recettes sont d’ailleurs évaluées à 20 M€ par an, pour un résultat brut d’exploitation de l’ordre de 13,7 M€.
Pour rappel, les principales orientations pour l’aménagement de la Baie de Marigot sont : l’accueil de la moyenne croisière (deux paquebots simultanés) avec possibilité d’évolution vers l’accueil de la grande croisière ; l’accueil de la petite et grande plaisance ; un programme hôtelier comportant a minima la réalisation d’un hôtel de luxe couplé avec un business center ; la réalisation d’une salle polyvalente (spectacles, congrès) ; un programme de logements collectifs orientés haut de gamme. La Collectivité souhaite que lui soit remise gratuitement la nouvelle gare maritime, que la population dispose d’un libre accès aux espaces, et que lui soit laissée certains espaces dont un pour y construire un bâtiment public. D’un point de vue comptable, la COM mise notamment sur 7,8 M€ de recettes fiscales annuelles générées par la TGCA, la taxe sur le foncier bâti ou encore la taxe de séjour.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.