Temps de lecture estimé : 3 minutes
Sa silhouette dans les airs a soulevé bien des interrogations. L’hélicoptère bleu de la gendarmerie aperçu à de nombreuses reprises jeudi et vendredi derniers participait à une vaste opération de contrôle du comité opérationnel territorial anti-fraude (COTAF), présidé par le vice-procureur Michaël Ohayon. Il s’agissait d’une opération conjointe de tous les services de l’Etat.

Dans un communiqué, la gendarmerie explique que ces deux journées ont été « l’occasion de procéder à de multiples vérifications sur 6 garages automobiles », 3 à Marigot et 3 à Quartier d’Orléans. Sur place, plus de 65 personnes étaient mobilisées dont une cinquantaine de gendarmes, une douzaine d’agents de la police aux frontières, ainsi que les professionnels de l’Inspection du travail, de la DCCRF et de la DREAL.

Au bilan, plusieurs infractions ont été constatées et feront l’objet d’enquêtes judiciaires :
 la plupart des sites contrôlés ne sont pas en conformité avec le code de commerce et les règles de la consommation ; un deux-roues provenant d’un vol a été saisi ; une dizaine de véhicules sont faussement immatriculés ou présentent des incohérences qui nécessitent des investigations plus poussées ; une dizaine de véhicules ont été enlevés dont la plupart pour des infractions à la réglementation sur l’environnement (cette action participe à la lutte contre la prolifération du Zika) ;
 une occupation illicite d’un terrain privé qui entraîne des infractions au code de l’urbanisme et à la réglementation sur l’environnement ; une enquête pour débit de boissons non déclaré ; une interpellation pour menace avec arme (barre de fer) sur agent dépositaire de l’autorité publique ; deux procédures d’initiative pour usage et détention de produits stupéfiants ; un étranger en situation irrégulière. D’autres opérations seront prochainement conduites afin de renforcer la lutte contre la fraude et le non respect de la réglementation sur les îles du Nord.

Sint Maarten : Poignardée sans raison

Mercredi dernier, en fin d’après-midi, une femme a été battue et poignardée par un individu qui présenterait des déficiences mentales. Les faits se sont produits sur Tassel road  dans le secteur de Zagersgut. Selon des témoins, peu de temps après qu’il se soit disputé avec un autre homme, le suspect a attaqué la victime, alors que celle-ci venait d’arriver sur place, sans raison apparente. L’individu a ordonné à la femme de descendre de son véhicule. Face à son refus, l’homme l’a physiquement attaquée en la tirant de son véhicule, puis en lui donnant des coups de poing au visage et en la poignardant dans l’estomac avec une paire de ciseaux. Le suspect est ensuite parti au volant de la voiture de la victime, avant d’en sauter en marche et de prendre la fuite à pied à travers les buissons environnants. Les recherches de police ont abouti quelques heures plus tard à l’arrestation d’un homme sur Tassel Drive. La victime a été transportée au centre hospitalier de Sint Maarten, puis à celui de la partie française y être soignée.

Mort en pleine rue

Récemment, la police de Sint Maarten a été appelée à Cole Bay pour enquêter sur la mort d’un homme de 56 ans. Alors qu’il marchait, l’individu s’est soudainement senti mal et effondré en ne présentant plus aucun signe de vie. A son arrivée sur les lieux, le docteur Mercuur a prononcé le décès et déclaré que cet homme était mort de causes naturelles.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.